2 min de lecture Nordahl Lelandais

"Maëlys me voulait du mal", a dit Lelandais lors de son expertise psychiatrique

"L'Express" publie des extraits inédits de la première expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais, réalisée au cours du premier semestre 2018. Les psychiatres concluent à sa "dangerosité criminologique".

Les hommages à Maëlys, disparue fin août 2017, tuée par Nordahl Lelandais
Les hommages à Maëlys, disparue fin août 2017, tuée par Nordahl Lelandais Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

Comment les psychiatres perçoivent-ils Nordahl Lelandais ? Pour parvenir à forger leur intime conviction, les experts mandatés par la justice ont entendu l'ancien militaire une première fois au cours des six premiers mois de 2018.

L'homme a avoué le meurtre de la petite Maëlys ainsi que celui du caporal Arthur Noyer. Quelques mois après les premiers extraits dévoilés par RTL et Le Parisien, L'Express dévoile des pans inédits de cette audition, retranscrite sur seize pages, que l'hebdomadaire qualifie de "document terrible".

Au sujet de l'entourage familial, les psychiatres ont conclu à une "admiration quelque peu immature" du mis en examen à l'égard de son père. Nordahl Lelandais aurait fait état d'une enfance sans problème, évoquant des souvenirs avec son père "qu'il admire".

À lire aussi
Une voiture de la gendarmerie suit le fourgon transportant Nordahl Lelandais, le 30 novembre 2017 justice
Nordahl Lelandais avoue des agressions sexuelles sur deux petites filles

L'ancien maître-chien évoque également son amour pour ses animaux, et se serait effondré en larmes en évoquant la mort de l'un d'eux en janvier 2018, au cours de sa détention. Nordahl Lelandais aurait demandé à interrompre l'audition quelques instants après cette évocation.

Il a été "spectateur" de la mort d'Arthur Noyer

L'Express rapporte un point crucial de l'enquête : la sexualité de Nordahl Lelandais. Au cours de leurs investigations, les enquêteurs ont mis au jour que ce dernier avait consulté à plusieurs reprises des images à caractère pédopornographique. Il est également mis en examen pour l'agression sexuelle de l'une de ses petites cousines de 6 ans. Face à ces allégations, l'ex-militaire aurait contesté une quelconque "attirance sexuelle pour les enfants". 


Sur la mort d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais évoque une bagarre en sortant de boîte de nuit. Il a ensuite expliqué aux psychiatres avoir déposé le corps du militaire "au bord de la route dans une montagne", espérant "qu'il soit vivant et qu'une voiture vienne le récupérer". l'ancien maître-chien soutient avoir été "spectateur" au cours de cette scène tragique, "comme un satellite au-dessus qui regarde la voiture d'en haut".

Arthur Noyer "était revenu" en Maëlys, selon lui

À propos de la nuit de la mort de Maëlys, Nordahl Lelandais aurait expliqué s'être absenté de la soirée du mariage afin d'aller "chercher de la cocaïne" à son domicile, et que la petite fille souhaitait voir ses chiens, dont il lui avait parlé.

Alors que la fillette, en route, lui aurait dit vouloir retourner au mariage, Nordahl Lelandais dit lui avoir mis un coup de poing sans savoir "pourquoi", avant d'évoquer son état d'esprit à ce moment. Selon lui, Maëlys lui "voulait du mal", sans que ce ne soit réellement elle, mais Arthur Noyer : "Il était revenu en elle".

Selon les conclusions rapportées par L'Express, les experts n'ont pas été convaincus par les faits tels qu'ils ont été exposés par l'ancien maître-chien. "Nous avons le sentiment qu'il s'agit d'un discours appris et répété." Les psychiatres ont également conclu à une "dangerosité criminologique" du mis en examen "extrêmement importante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795129051
"Maëlys me voulait du mal", a dit Lelandais lors de son expertise psychiatrique
"Maëlys me voulait du mal", a dit Lelandais lors de son expertise psychiatrique
"L'Express" publie des extraits inédits de la première expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais, réalisée au cours du premier semestre 2018. Les psychiatres concluent à sa "dangerosité criminologique".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/maelys-me-voulait-du-mal-a-dit-lelandais-lors-de-son-expertise-psychiatrique-7795129051
2018-10-10 16:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eRady87T1p0VrfIxxONOaA/330v220-2/online/image/2018/0315/7792639613_les-hommages-a-maelys-disparue-fin-aout-2017-tuee-par-nordahl-lelandais.jpg