1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lyon : un TGV arrêté après "des menaces de mort" proférées par un passager
1 min de lecture

Lyon : un TGV arrêté après "des menaces de mort" proférées par un passager

Un TGV Ouigo reliant Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) à Marseille a du être évacué dimanche 30 avril en gare de Lyon après les "menaces de mort" de l'un de ses passagers.

Un train low-cost Ouigo de la SNCF, à la Gare de Lyon (Paris) le 19 février 2013
Un train low-cost Ouigo de la SNCF, à la Gare de Lyon (Paris) le 19 février 2013
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Valentine De Brye & AFP

Plus de peur que de mal. Quelque mille passagers ont du être évacués du TGV Ouigo reliant Paris à Marseille. En cause, l'un des passagers aurait proféré des "menaces de mort", selon la SNCF. L'incident s'est produit dimanche 30 avril en fin de matinée, avant que le TGV n'arrive près de Lyon. L'homme, dont l'identité n'a pas été précisée a été interpellé par les forces de l'ordre en gare de Lyon-Saint-Exupéry.       

Selon une porte-parole de la SNCF, "l'homme a proféré des menaces de mort à l'égard des contrôleurs. Les forces de l'ordre ont été alors immédiatement prévenues", soulignant que tout s'est ensuite passé "dans le calme et la sérénité". La totalité des passagers des deux rames du TGV low coast ont été évacués, ainsi que les quais de la gare de Lyon afin de permettre l'intervention des démineurs. L'opération a duré une heure et demie, puisque le train est ensuite reparti ensuite vers sa destination. 

Selon les informations de Franceinfo, des "déclarations jihadistes", auraient été évoquées par la personne placée en état d'arrestation. L'entreprise publique s'est félicitée que cet incident n'ait provoqué aucun retard sur la ligne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/