1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lucas Hernandez : le défenseur français risque-t-il réellement de séjourner en prison ?
2 min de lecture

Lucas Hernandez : le défenseur français risque-t-il réellement de séjourner en prison ?

ÉCLAIRAGE - Lucas Hernandez s'est rendu au tribunal lundi 18 octobre pour répondre des faits qui lui sont reprochés. La justice lui accorde un délai de 10 jours avant qu'il ne se rende en prison pour purger sa peine.

Lucas Hernandez et Didier Deschamps à Munich le 15 juin 2021
Lucas Hernandez et Didier Deschamps à Munich le 15 juin 2021
Crédit : FRANCK FIFE / POOL / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Condamné à six mois de prison en Espagne, Lucas Hernandez s'est volontairement présenté devant un tribunal de Madrid, lundi 18 octobre. La justice lui accorde un délai de 10 jours avant de purger sa peine, à moins que son recours ne soit accepté

Le joueur du Bayern Munich s'est présenté "volontairement à 11h30 aujourd'hui, un jour avant sa convocation (initialement prévue mardi 19 octobre)" devant la justice, afin de se faire notifier son ordre de détention, a indiqué dans un communiqué le Tribunal Supérieur de Justice de Madrid (TSJ). Le "délai de dix jours pour entrer volontairement en prison" fixé par la justice arrive à échéance "le 28 octobre", a ajouté le TSJ.

Lucas Hernandez est accusé de ne pas avoir respecté la mesure d'éloignement de six mois prononcée à son encontre pour violences conjugales sur sa petite amie. Après une violente dispute avec sa compagne, l'international français et sa compagne avaient été condamnés à 31 jours de travaux d'intérêt général assortis d'une interdiction pendant six mois de s'approcher à moins de 500 mètres l'un de l'autre et de communiquer. Cette décision n'a pas empêché le couple de se rendre en lune de miel quatre mois plus tard. À son retour, il est interpellé à l'aéroport puis condamné à six mois de prison.

Que risque le joueur ?

Après avoir fait appel une première fois, son recours a finalement été rejeté la semaine dernière par un tribunal madrilène qui a exigé son incarcération et refusé d'aménager sa peine. Le défenseur de 25 ans a fait appel à nouveau, espérant pouvoir échapper à la prison si la justice répond favorablement à son recours avant le 28 octobre.

À lire aussi

L'accusé bénéficie de certaines circonstances atténuantes. Depuis son jugement, le couple s'est marié et a continué à vivre ensemble, ils ont même donné naissance à un enfant. Mais la justice espagnole insiste sur le fait que Lucas Hernandez a déjà été condamné pour des faits de même nature. 

Un tribunal de Mostoles, ville de la banlieue de Madrid, l'avait déjà jugé et condamné pour "violences conjugales", sans préciser la date ni l'identité de la victime. Qualifié comme "délinquant récidiviste", cette première affaire ne risque pas d'aller en son sens. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/