1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Loiret : un septuagénaire condamné pour agression sexuelle sur ses petites-filles
2 min de lecture

Loiret : un septuagénaire condamné pour agression sexuelle sur ses petites-filles

VU DANS LA PRESSE - Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné un homme de 76 ans, jeudi 1er octobre, à dix mois de prison avec sursis pour des faits d'agression sexuelle sur mineur de moins de quinze ans, commis en 2011 et 2017.

Le palais de justice d'Orléans (illustration)
Le palais de justice d'Orléans (illustration)
Crédit : Capture d'écran Google Maps
Florine Boukhelifa

Jeudi 1er octobre, Gilbert, 76 ans, était jugé par le tribunal correctionnel d'Orléans pour des faits d'"agression sexuelle imposée à un mineur de moins de quinze ans", commis en 2011 et 2017 dans deux communes du Loiret. Des faits commis sur ses petites-filles par alliance, âgées de 10 ans et 13 ans à l'époque, et pour lesquels il a été condamné à dix mois de prison avec sursis. Le prévenu n'était pas présent lors de son procès pour des raisons de santé, selon son avocat. Un argument fustigé par la procureure : "l'absence n'est justifiée par aucun élément du dossier."

À la barre, la plus jeune des deux sœurs, âgée de 13 ans aujourd'hui, explique comment, le 3 novembre 2017, son grand père l'a agressée sexuellement : "Il a dit à mon petit frère d'aller dans le salon. Il m'a alors touché les seins et les parties génitales par-dessus mes vêtements", rapporte La République du Centre

Elle n'ose pas, dans un premier temps, évoquer les faits auprès de sa famille "pour moi, c'était juste un gros malentendu", mais décide finalement de se confier à une amie et à sa sœur. Cette dernière déclare avoir été elle aussi victime d'agression sexuelle en 2011, alors qu'elle n'avait que 10 ans : "J'étais en train de jouer dans la chambre, j'étais en pyjama. Il m'a pris dans ses bras comme un grand père. Mais, il a mis sa main dans ma culotte et m'a touché le sexe." D'abord effrayée à l'idée dans parler, ce sont finalement les aveux de sa petite sœur qui lui feront revivre les événements.

L'accusé a toujours nié les faits

Lors de sa garde à vue, en février 2018, Gilbert a déclaré qu'il n'avait "jamais mis la main dans la culotte (de sa petite fille). J'ai peut-être touché sa poitrine ou ses fesses sans faire exprès." Il accuse la mère des jeunes filles de les avoir incitées à raconter ces faits. L'avocat de la défense a, de son côté, déploré que "ce dossier a été instruit uniquement à charge."

À lire aussi

Dans ses réquisitions, la procureure a demandé deux ans de prison dont dix mois ferme et quatorze mois avec sursis. Finalement, le tribunal a condamné le prévenu à 10 mois de prison avec sursis, une interdiction de rencontrer ses victimes, de verser 2.000 euros aux parties civiles, une inéligibilité et une obligation de se soigner. Son nom sera également inscrit sur le fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes, le Fijais.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/