1 min de lecture Agression sexuelle

Qu'est-ce que le "stealthing", cette pratique considérée comme une agression sexuelle ?

À Paris, une femme a porté plainte contre un ambassadeur, lui reprochant de ne pas avoir mis de préservatif comme elle le lui avait demandé, lors d'un rapport sexuel consenti. Cette pratique, appelée "stealthing", est juridiquement condamnable et peut avoir des conséquences sévères pour les victimes.

Popularisé en 2017, le terme "stealthing" désigne le fait de ne pas mettre de préservatif à l'insu de sa ou son partenaire
Popularisé en 2017, le terme "stealthing" désigne le fait de ne pas mettre de préservatif à l'insu de sa ou son partenaire
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Une femme a porté plainte à Paris contre un ambassadeur de France. Elle lui reproche de ne pas s'être protégé malgré ses demandes, lors d'un rapport sexuel consenti, selon une information du Point confirmée par une source proche du dossier. 

Les faits semblent s'apparenter à du "stealthing". Cet anglicisme, que l'on pourrait traduire par "furtivement", désigne une pratique consistant à retirer son préservatif à l'insu de sa ou son partenaire pendant le rapport sexuel. Le concept rencontre davantage d'écho depuis la publication, en 2017, d'une étude réalisée par une juriste américaine, la première à avoir posé un mot sur cette forme d'agression. 

La même année, un Français à qui il était reproché d'avoir retiré son préservatif pendant l'acte, a été condamné pour "viol" par le tribunal de Lausanne (Suisse). Une peine plus tard requalifiée d'"acte d'ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement ou de résistance", en appel. 

Pas de jurisprudence en France

En France, selon le Code pénal, le viol est défini comme "tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise". Cependant, il n'existe pas de jurisprudence claire vis-à-vis du "stealthing".

À lire aussi
Gérard Depardieu le 5 septembre 2017 justice
Accusation de viol contre Gérard Depardieu : un juge va reprendre l'enquête

Pourtant, cette pratique peut aboutir à des conséquences graves pour les victimes. Au-delà d'une grossesse non-désirée, ces dernières sont bien malgré elles exposées à des infections sexuelles transmissibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Agression Mots
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants