1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lille : un troisième immeuble risque de bientôt s'effondrer
1 min de lecture

Lille : un troisième immeuble risque de bientôt s'effondrer

Mitoyen des deux bâtiments qui se sont déjà écroulés, l'immeuble concerné se trouve au numéro 40 de la rue Pierre Mauroy.

Deux immeubles se sont effondrés à Lille
Deux immeubles se sont effondrés à Lille
Crédit : Sameer Al-DOUMY / AFP
Lille : un troisième immeuble risque de bientôt s'effondrer
00:01:18
Alexandre Bozio

Après l'effondrement ce samedi de deux immeubles situés dans la rue Pierre Mauroy dans le centre-ville de Lille, un troisième bâtiment pourrait se disloquer ce dimanche. La bâtisse concernée, mitoyenne de celles qui se sont déjà effondrées, se trouve au numéro 40 de la rue. 

À l'intérieur, les murs auraient bougé de plus d'un mètre et risqueraient de s'effondrer très prochainement. Même si la zone est inaccessible au public, plusieurs experts étaient présents sur place afin d'inspecter l'endroit. Ce bâtiment sera quoi qu'il arrive rasé ce lundi afin de prévenir tous risques. 

À noter qu'un corps sans vie a été retrouvé et sorti des décombres dans la nuit de samedi à dimanche sur les lieux du drame. Il s'agirait probablement de celui d'un médecin porté disparu. Il sera clairement identifié dans les prochaines heures. Une enquête a été ouverte pour déterminer si ces effondrements étaient prévisibles ou non. 

Grâce à l'alerte donnée par un des habitants vers 3 heures du matin, la majorité des habitants avait réussi à être évacuée quelques heures avant l'effondrement des deux premiers bâtiments.  

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire