1 min de lecture Lille

Lille : un jeune homme meurt en garde à vue

L'homme, un Algérien sans papiers, est mort dimanche 23 août à l’hôtel de police de Lille, alors qu'il avait été arrêté pour une tentative de cambriolage. Une enquête a été ouverte.

Des cellules de garde à vue dans un commissariat (illustration).
Des cellules de garde à vue dans un commissariat (illustration). Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
louis
Louis Chahuneau Journaliste

L'affaire est encore très mystérieuse. Mais on en sait un peu plus sur la mort d'un jeune homme, dimanche 23 août, en garde à vue à l'hôtel de police de Lille. C'est un proche de la victime qui a diffusé l'information sur les réseaux sociaux, reprise par la suite par La Voix du Nord.

La victime a été retrouvée inanimée dimanche matin dans sa cellule. Malgré le massage cardiaque prodigué par les policiers, puis l'intervention du SMUR, l'homme n'a pas pu être réanimé. Il avait été arrêté pour une tentative de cambriolage aux alentours de 2 heures du matin et avait bien fait l’objet d’un examen médical, conformément au code de procédure pénale, selon La Voix du Nord. 

La victime, un Algérien âgé d'environ 18 ans, n'avait pas de papiers d'identité sur lui au moment de l'interpellation. Selon le proche qui a diffusé l'information sur les réseaux sociaux, il aurait été frappé par des fonctionnaires de police lors de sa garde à vue.

Le parquet écarte la possibilité de violences policières

Mardi 25 août, la préfecture et le parquet ont confirmé le décès, mais écarté toute hypothèse de violences policières. Le parquet a précisé à nos confrères que "les investigations d’ores et déjà diligentées (auditions, exploitation des vidéos des cellules de garde, résultats de l’autopsie) permettent d’écarter toute cause traumatique ou suspecte. Le médecin légiste a conclu à un décès d’origine naturelle ou toxique. Des expertises complémentaires ont été ordonnées et sont actuellement toujours en cours".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lille Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants