1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Migrants mortellement percutés par un train : "Le flux ne tarit pas", selon une association
2 min de lecture

Les infos de 6h - Migrants mortellement percutés par un train : "Le flux ne tarit pas", selon une association

Selon le procureur de Bayonne, les migrants percutés par un TER à Saint-Jean-de-Luz dormaient sur la voie ferrée avant d'être surpris par le passage du premier train de la journée.

Un TER arrêté en pleine voie à Ciboure le 12 octobre 2021
Un TER arrêté en pleine voie à Ciboure le 12 octobre 2021
Crédit : FRANCK LAHARRAGUE / AFP
Les infos de 6h - Accident à Saint-Jean de Luz : un flux migratoire intarissable
08:09
Le journal RTL de 6h du 13 octobre 2021
08:09
Philippe De Maria - édité par Jérémy Billault

L'enquête se poursuit après la mort de trois migrants hier, percutés par un train à côté de Saint-Jean-de-Luz. Le conducteur affirme qu'ils étaient allongés sur les voies, probablement étaient-ils en train de se reposer sans avoir conscience du danger qu'ils couraient. Au pays basque, les flux migratoires ne cessent de s'intensifier à la frontière espagnole. 

Avec son association, Diakité, Lucie Bortayrou vient en aide aux migrants depuis 2018, elle leur offre des repas et des soins dans un centre de Bayonne. "Le flux ne tarit pas et ces gens sont déterminés à arriver coûte que coûte à destination, au péril de leur vie, explique-t-elle au micro de RTL. On en a encore une preuve aujourd'hui. C'est terrible". 

Selon le conducteur du train, le groupe de 4 migrants algériens était allongé à même la voie ferrée. Le procureur de Bayonne explique : "Le dernier train ayant circulé aux alentours de 22h30, il n'y a pas de circulation pendant la nuit. Ce train est le premier de la matinée, on sait que les victimes étaient en train de se reposer ou de dormir".

La seule victime identifiée pour l'heure n'avait que 21 ans. Un 4ème réfugié a été blessé dans l'accident, ses jours n'étaient plus en danger hier soir.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Violences sexuelles - En France, 49 viols sur mineurs sont signalés chaque jour aux forces de l'ordre. À la clé, des enquêtes particulièrement difficiles pour entendre la parole des jeunes victimes. 

Consommation - Bientôt fini les fruits et légumes sous emballages plastiques. Dès 2022, le vrac deviendra la norme, les enseignes ont quelques mois pour se préparer. 

Justice - Le lycéen, majeur, qui a fait tomber son enseignante va être jugé en comparution immédiate au tribunal de Melun. Deux autres élèves qui ont filmé et diffusé la scène, seront présentés à un juge pour enfants. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/