2 min de lecture Justice

Les infos de 6h - Coronavirus : les pompiers pris pour cible, le Sdis porte plainte

Deux sapeurs-pompiers de l’Hérault ont reçu des lettres d’insultes et de menaces à leurs domiciles. Leur hiérarchie a porté plainte.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Coronavirus : les pompiers pris pour cible, le Sdis porte plainte Crédit Image : NICOLAS MESSYASZ/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Patrick Tejero édité par Venantia Petillault

Les pompiers en première ligne et pris pour cible. Ce sont eux qui transfèrent les urgences à l'hôpital et comme les soignants, ils font face à des actes malveillants. Insultes, pare-brise brisé ou un mot des voisins sur la porte, qui les invitent à partir pour ne pas contaminer tout le monde, c'est ce qui est arrivé à deux pompiers de l'Hérault. 

Le directeur départemental du Sdis, Éric Florès, laisse éclater sa colère face à ces actes :"Dans un premier temps on ressent de l'indignation, de la honte puis de la colère. Parce que les sapeurs-pompiers continuent à s'engager et sont au front face à ces crises. En ce moment, il n'y a pas d'interventions anodines, ils s'engagent pour maintenir notre service public. Et quand on voit qu'une partie de la population peut réagir de la sorte, c'est inadmissible. C'est pour cela qu'on a décidé de déposer plainte. Ce que je veux retenir, c'est le comportement extraordinaire et exemplaire d'une grande partie de la population et pas de deux trois abrutis", lâche Éric Florès au micro de RTL.

À écouter également dans ce journal

Attaque au couteau - Deux personnes sont mortes et cinq autres ont été grièvement blessées lors d'une attaque au couteau à Romans-sur-Isère dans la Drôme ce samedi 4 avril. L'assaillant et une deuxième personne ont été interpellés.

Italie - C'est la première baisse depuis le début de la pandémie. Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation dans les hôpitaux italiens, est repassé sous la barre des 4.000, 3.994 contre 4.068 la veille.

Espagne - Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé ce samedi 4 avril la prolongation pour deux semaines du confinement de son pays de son pays, décrété le 14 mars, "jusqu'au 25 avril", inclus, afin de freiner la pandémie de Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Pompiers Agression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants