2 min de lecture Drôme

Attaque au couteau dans la Drôme : le parquet antiterroriste se saisit de l'enquête

Le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête suite à l'attaque au couteau perpétrée samedi à Romans-sur-Isère, qui a fait deux morts et cinq blessés.

Cours Pierre Didier à Romans sur Isère
Cours Pierre Didier à Romans sur Isère Crédit : Nérissa Hemani / RTL
AFP et Youen Tanguy

L'information est tombée dans la soirée. Quelques heures après l'attaque au couteau perpétrée à Romans-sur-Isère (Drôme), le parquet national antiterroriste (PNAT) s'est saisi de l'enquête, initialement ouverte par le parquet de Valence. L'enquête a été ouverte des motifs d'"assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

L'auteur présumé de l'attaque, un homme de 33 ans se présentant comme un réfugié soudanais, a tué samedi deux personnes et en a blessé cinq autres.Il n'est pas connu des services de police sous l'identité qu'il a donnée. Parmi les cinq blessés, trois victimes grièvement atteintes sont dorénavant "parfaitement stables", a précisé l'Hôpital Privé Drôme-Ardèche (HPDA).

Les premiers éléments de l'enquête sur l'auteur de l'attaque "ont mis en évidence un parcours meurtrier déterminé de nature à troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur", selon le PNAT, qui ajoute que lors d'une perquisition à son domicile ont été retrouvés "des documents manuscrits à connotation religieuse dans lesquels l'auteur des lignes se plaint notamment de vivre dans un pays de mécréants."

Armé d'un couteau, l'auteur présumé, qui habitait dans le centre-ville, "s'est rendu dans un bureau de tabac" dont il a attaqué le patron, a indiqué à l'AFP Marie-Hélène Thoraval, la maire de la commune. "Sa femme est intervenue et a été blessée aussi", a-t-elle déclaré.  

Il aurait crié "Allah Akbar"

À lire aussi
L'autoroute A7 près de Valence (Drôme) faits divers
Drôme : deux voitures contrôlées à 240 km/h sur l'autoroute A7

L'assaillant est par la suite "allé dans un autre commerce, une boucherie, où il s'est emparé d'un nouveau couteau", avant de poursuivre sa mortelle randonnée dans le centre de cette ville de 35.000 habitants.  

"Il est entré dans la boutique. Il a pris un couteau, en sautant par dessus le comptoir, et a planté un client, puis est reparti en courant", relate Ludovic Breyton, le patron de l'établissement  "Ma femme a essayé de porter assistance à la victime, en vain." 

L'homme a ensuite poursuivi se course folle en plein centre-ville, attaquant des passants, notamment devant une boulangerie. "Ceux qui avaient la malchance de se trouver sur son passage ont été agressés", a ajouté la maire.  

Selon des témoins cités par la radio France Bleu Drôme Ardèche, il aurait crié "Allah Akbar" en se précipitant sur ses victimes. Il aurait demandé aux policiers qui l'ont interpellé qu'on "le tue", selon David Olivier Reverdy, secrétaire national adjoint d'Alliance police nationale. "Tous les ingrédients d'un acte terroriste sont pour nous réunis", a-t-il ajouté sur BFMTV.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drôme Parquet Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants