1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Nancy : ce que l'on sait des coups de feu tirés dans la cour d'un lycée
2 min de lecture

Les infos de 18h - Nancy : ce que l'on sait des coups de feu tirés dans la cour d'un lycée

Une bande d'individus armés s'est introduit dans un lycée de Nancy, ce lundi 1er février, dans l'après-midi.

La mairie de Nancy est photographiée le 21 janvier 2020 à Nancy, dans le nord-est de la France.
La mairie de Nancy est photographiée le 21 janvier 2020 à Nancy, dans le nord-est de la France.
Crédit : CRÉDITJEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Le journal RTL de 18h du 01 février 2021
16:25
Le journal RTL de 18h du 01 février 2021
16:24
Yannick Olland - édité par Camille Guesdon

Des coups de feu ont retenti dans la cour d'un lycée. L'incident s'est produit cet après-midi dans un lycée du centre ville de Nancy. Il n'y a eu aucun blessé.

Vers 13 heures, une bande d'individus cagoulés et armés, est entrée dans la cour du lycée professionnel Jean Prouvé, situé à Nancy. Selon Jean-Marc Huart, le recteur de l'académie du Grand Est, "en début d'après-midi, on a eu six individus cagoulés, ils se sont cagoulés en entrant dans l'établissement. Ils avaient aussi des matraques". Après être entrés dans la cour de l'établissement, les individus ont bousculé les élèves et ont tiré deux coups de feu avec une arme non létale. Il ajoute que "les coups de feu ont été tirés vers le sol".

Ces détonations qui ont semé un début de panique était des balles à blanc tirées par un pistolet à grenaille. Il n'y a eu aucun blessé dans cette intrusion qui apparaît comme une démonstration de force. Le recteur a tenu à saluer le sang froid des professeurs qui ont rétabli le calme et repris leurs cours dans l'après-midi.

À écouter également dans ce journal

Restrictions sanitaires - De nombreux restaurants ouvrent clandestinement depuis leur fermeture en automne dernier. Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie a annoncé ce lundi 1er février, que l'accès au fonds de solidarité serait suspendu pour les restaurateurs qui enfreignent les règles.

À lire aussi

Coronavirus - la crise sanitaire continue de modifier nos habitudes. Les ventes de produits de beauté sont en chute libre. Il y a moins 53% de vente pour les rouge à lèvres.

Justice - Le procès du compagnon de la mère du petit Tony a débuté ce lundi au Palais de Justice de Reims. L'enfant de 3 ans avait vécu un véritable calvaire pendant 6 jours, avant de succomber à ses blessures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/