1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Hérault : des policiers stoppent une femme qui voulait faire sauter un immeuble
2 min de lecture

Les infos de 18h - Hérault : des policiers stoppent une femme qui voulait faire sauter un immeuble

Huit policiers sont parvenus à interpeller dans le calme une femme qui avait mis le feu à une résidence située à Sète, et qui menaçait de tout faire sauter.

Des policiers.
Des policiers.
Crédit : Thomas COEX / AFP
Les infos de 18h - Hérault : des policiers stoppent une femme qui voulait faire sauter un immeuble
22:06
Le journal RTL de 18h du 04 août 2021
22:06
Christophe Pacaud - édité par Léa Stassinet

Les héros du jour sont policiers, et travaillent à Sète, dans l'Hérault. Appartenant à la Brigade anticriminalité de la ville, ils ont été alertés par des habitants d'un immeuble du centre de la commune. 

Rapidement dépêchés sur place, les huit fonctionnaires de police sont parvenus avec sang-froid à stopper dans son élan une femme qui avait mis le feu à la résidence et menaçant de tout faire exploser. "Arrivés sur place, on constate que des gens sont au balcon et demandent de venir les chercher et là, on voit au sol un liquide assez épais, et une personne nous informe qu'une femme désorientée a jeté au sol des produits hautement inflammables", raconte au micro de RTL Francis Navarro.

L'équipe de Francis Navarro se rend également compte qu'un sac poubelle est en feu au premier étage de l'immeuble. "On commence à l'éteindre et là on entend des cris, des pleurs au niveau des appartements. La plupart des fonctionnaires progresse dans les étages en faisant du porte-à-porte. La fumée est tellement épaisse qu'on ne peut absolument rien voir, c'est affreux", confie le policier.

Les policiers intoxiqués

Au fur et à mesure, ils parviennent à mettre en sécurité l'ensemble des habitants de l'immeuble, dont un enfant de 20 mois et deux 11 et 12 ans. Ils ont ensuite cassé la porte de l'appartement où se trouvait la femme à l'origine des faits. "La personne déséquilibrée avait ouvert une bouteille de gaz et allumé les 4 feux. On a coupé le feu puis interpellé la personne", poursuit Francis Navarro, qui souligne que "la plupart" des policiers qui sont intervenus dans l'opération ont été intoxiqués par les fumées et sont allés se faire soigner à l'hôpital.

À lire aussi

"Après coup, on a pris conscience que l'opération était dangereuse mais sur le coup, il fallait extraire impérativement ces gens qui n'avaient rien demandé. C'est une mission qui s'est bien déroulée, je pense qu'on a eu de la chance", confie le policier.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - C'est au tour de la région PACA d'activer depuis ce matin le plan blanc, qui redéfinit le planning et les priorités des opérations et permet de rappeler l’ensemble de son personnel pour faire face à une vague d’affluence des patients. 

Jeux Olympiques - Les basketteuses et handballeuses françaises se sont qualifiées pour les demi-finales à Tokyo. 

Politique - Dans les colonnes du nouveau numéro de Paris Match à paraître demain, Emmanuel Macron fustige à nouveau le comportement des anti-vaccins au moment où le conseil constitutionnel doit valider l'application du passe sanitaire généralisé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/