1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Coronavirus : une fête clandestine de plus de 100 personnes interrompue près de Bastia
1 min de lecture

Coronavirus : une fête clandestine de plus de 100 personnes interrompue près de Bastia

Dans la nuit du samedi 17 avril au dimanche 18 avril, les gendarmes ont interrompu une fête clandestine, près de Bastia, qui rassemblait plus d'une centaine de personnes.

La ville de Bastia / Photo d'illustration.
La ville de Bastia / Photo d'illustration.
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Charline Vergne & AFP

Une fête clandestine qui rassemblait plus d'une centaine de personnes a été interrompue sur les hauteurs de Bastia, dans la nuit de samedi à dimanche, par les gendarmes. Ces derniers ont été accueillis par des "jets de bouteille", selon la préfecture de Haute-Corse.

La fête se déroulait dans un bâtiment pour animaux du village de Vescovato, à une trentaine de kilomètres de Bastia. Un bâtiment difficile d'accès. Et  la fête n'était "visiblement pas organisée à l'improviste", puisque du matériel hi-fi a été saisi par les gendarmes, a ajouté la même source auprès de l'AFP.

Sur place, les militaires ont été "victimes de jets de bouteilles et d'un jet de cocktail Molotov", par les fêtards, dont certains étaient "ivres". Quelque 130 personnes ont été verbalisées et une personne placée en garde à vue, a précisé la préfecture, avant d'ajouter que parmi les participants, figuraient des mineurs. Dans un communiqué, "le préfet condamne une fois encore ces comportements graves et irresponsables". Il a demandé aux personnes qui étaient sur place de s'isoler pendant 7 jours, puis de réaliser un test RT-PCR.

Dans la nuit du 8 au 9 avril, une fête clandestine, dans un établissement de nuit de Bastia, à laquelle participait une centaine de personnes, avait déjà été interrompue par les policiers. Trois personnes, parmi les forces de l'ordre, avaient été blessées. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/