1 min de lecture Terrorisme

Les détenus radicalisés sortant de prison : François Molins évoque un "risque majeur"

Le procureur de la République de Paris revient sur la libération de détenus condamnés pour terrorisme et le risque qu'ils représentaient.

François Molins, le procureur de la République
François Molins, le procureur de la République Crédit : Thomas SAMSON / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin

Un rapport de Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme (CAT), avance que d'ici deux ans, 115 détenus condamnés pour des faits de terrorisme pourraient sortir de prison. Invité de BFMTV lundi 28 mai, le procureur de la République de Paris, François Molins, a évoqué ces libérations.


Selon le représentant du ministère public, sous l'égide duquel est placée la section antiterroriste du parquet de Paris, une quarantaine de détenus condamnés pour de tels faits devraient être libérés d'ici deux ans. "Une vingtaine en 2018" et la même estimation en 2019. Et selon les chiffres du Centre d'analyse du terrorisme, une quinzaine est déjà en liberté.

François Molins estime qu'il y a "un risque majeur qui est celui de de voir sortir de prison à l'issue de leur peine des gens qui ne sont pas du tout repentis, qui risquent même d'être encore plus endurcis compte-tenu de leur séjour en prison".

À lire aussi
Le Carillon, un des établissements visés par les attaques du 13 novembre à Paris, au lendemain des attentats. justice
13 novembre : la justice ne reconnaît pas la responsabilité de l'État dans les attentats

Le procureur de Paris évoque une menace "principalement endogène. C'est-à-dire qu'elle vient essentiellement de l'intérieur de notre pays, l'intérieur de notre territoire", car la France aurait dans son sein un "vivier de frustrés du jihad irako-syrien qui sont restés chez nous, partisans de l'État islamique". Et pour le magistrat, ces individus pourraient passer à l'acte de façon isolée avec "un terrorisme low cost, des actes à bas coût", à l'instar de l'attaque au couteau perpétrée dans le quartier de l'Opéra à Paris, samedi 12 mai.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Islamisme Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793566667
Les détenus radicalisés sortant de prison : François Molins évoque un "risque majeur"
Les détenus radicalisés sortant de prison : François Molins évoque un "risque majeur"
Le procureur de la République de Paris revient sur la libération de détenus condamnés pour terrorisme et le risque qu'ils représentaient.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-detenus-radicalises-sortant-de-prison-sont-un-risque-majeur-pour-francois-molins-7793566667
2018-05-29 09:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g0BdS22i7eEYFFuQgjCQtQ/330v220-2/online/image/2018/0513/7793365413_francois-molins-le-procureur-de-la-republique.jpg