2 min de lecture Aube

Les actualités de 12h30 - Aube : sans porte ni fenêtre, ces locataires vivent un calvaire

Le propriétaire d'un pavillon de Lignières, dans le département de l'Aube, fait vivre un véritable enfer à ses locataires et ce depuis près de trois ans.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 12h30 - Aube : sans portes ni fenêtres, ces locataires vivent un calvaire Crédit Image : Capture d'écran / Google Street View | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marion Ferrère
édité par Léa Stassinet

Leur pavillon de Lignières, situé entre Troyes et Auxerre, ne comporte ni portes, ni fenêtres. C'est la sanction qu'a infligée le propriétaire d'un couple de locataires pour punir ces derniers de ne pas payer leur loyer. Mais c'était le seul moyen trouvé par ces quinquagénaires pour faire réagir leur bailleur... En vain.

Car ce dernier n'est pas exempt de tout reproche, loin de là. Cela fait trois ans qu'il fait vivre un calvaire à ses locataires.Tout commence lorsque Nicole et son mari s'inquiètent de ne recevoir aucune quittance de loyer. La CAF enquête et déclare même le logement insalubre. "La fosse septique n'a jamais fonctionné, on avait des excréments qui remontaient dans la douche et le propriétaire n'a jamais voulu faire de travaux", explique Nicole. 

S’abat alors un flot de menaces, des coupures d'électricité alors même que Nicole est appareillée d'un masque à oxygène la nuit. Le mairie non plus ne sait plus quoi faire. C'est pour forcer le propriétaire à entamer les travaux de réfection que le couple ne paie plus les 500 euros de loyer depuis un an. Ce dernier a alors tout simplement retiré portes et fenêtres.

À lire aussi
Les déchets nucléaires nucléaire
Aube : pourquoi le stockage des déchets nucléaires inquiète

"Comme on n'a plus de porte d'entrée, on a peur qu'il vienne. Alors on surveille tous les deux la nuit, on ne dort pas", confie Nicole, à bout. Avec peu de revenus, le couple n'a pas de solution de relogement mais compte néanmoins déposer plainte prochainement. Le propriétaire demeure, lui, injoignable.

À écouter également dans ce journal

Église - Le Pape va obliger le clergé à signaler les abus sexuel. Il a dévoilé ce matin une législation plus stricte obligeant les prêtres et les religieuses à dénoncer tout soupçon d'agressions ou de harcèlement et toute couverture de faits par la hiérarchie.

Social - Les Restos du Cœur s'inquiètent, par la voix de son président Patrice Blanc, d'une possible baisse de moitié des fonds européens consacrés à l'aide alimentaire.

Santé - Contrairement à une idée répandue, il y a plus d'obèses à la campagne qu'en ville. C'est le résultat d'une étude mondiale menée durant 32 ans, dans deux cents pays et parue dans la très sérieuse revue Nature.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aube Logement Propriétaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797592825
Les actualités de 12h30 - Aube : sans porte ni fenêtre, ces locataires vivent un calvaire
Les actualités de 12h30 - Aube : sans porte ni fenêtre, ces locataires vivent un calvaire
Le propriétaire d'un pavillon de Lignières, dans le département de l'Aube, fait vivre un véritable enfer à ses locataires et ce depuis près de trois ans.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-12h30-aube-sans-porte-ni-fenetre-ces-locataires-vivent-un-calvaire-7797592825
2019-05-09 13:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zZEu6N7eSm_lj8YHAsBqlw/330v220-2/online/image/2019/0509/7797592896_l-hotel-de-ville-de-lignieres-aube.PNG