1 min de lecture Faits divers

Le kidnappeur présumé de Berenyss mis en examen et écroué

Interpellé mardi, le ravisseur présumé de Berenyss a été mis en examen mercredi soir pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle.

Portrait de l'homme suspecté d'avoir enlevé Berenyss
Portrait de l'homme suspecté d'avoir enlevé Berenyss Crédit : Capture d'écran / iTélé
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le procureur de Briey, en Meurthe-et-Moselle, a indiqué que le ravisseur présumé de Bérényss, un agriculteur de 48 ans interpellé mardi en Meuse, avait été mis en examen ce mercredi soir 29 avril pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle, et écroué.

L'homme, confondu par son ADN retrouvé sur des sous-vêtements de la fillette de 7 ans et par le récit de sa victime, a "reconnu les faits d'enlèvement mais nie les faits d'agression sexuelle, a précisé le procureur Yves Le Clair. Il a également demandé pardon aux parents de la victime. Ces faits sont passibles de 10 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende. 

Quelqu'un "d'obstiné et têtu"

"Il a donné de vraies explications au juge d'instruction, il prend conscience de ce qu'il se passe et des conséquences. Il regrette de ne pas avoir parlé en garde à vue et il est très affecté par ce qu'il a fait", a précisé son avocate. 

Présenté par un de ses anciens avocats comme "un type obstiné, très têtu", doté d'"une personnalité fruste, pas forcément accessible à une entière compréhension", cet agriculteur en difficultés financières avait dû se soumettre, début avril, à un prélèvement d'ADN pour inscription au fichier national des empreintes génétiques. Il y avait été contraint dans le cadre d'une autre plainte pour agressions sexuelles déposée par trois proches, dont deux de ses nièces. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Petite fille Alerte enlèvement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants