2 min de lecture Le journal

Le journal de 18h - 1er-mai : les casseurs devant la justice

Deux jours après les violents affrontements qui ont marqué les défilés du 1er-mai à Paris, plusieurs casseurs comparaissent devant les juges ce jeudi 2 mai.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 18h - 1er-mai : les casseurs devant la justice Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Nicolas Burnens

Les casseurs sont passés devant les juges. Deux jours après les affrontements, ils comparaissent pour la première fois après les violences de la manifestation parisienne du 1er mai. Commerces saccagés, véhicules incendiés ou vandalisés... En cause, 1.200 casseurs ayant réussi à infiltrer le cortège, malgré les 1.500 policiers déployés.

Une centaine de ces casseurs ont été placés en garde à vue et six sont jugés ce jeudi 3 mai en comparution immédiate. Et ils ont finalement des profils assez loin des "Black Blocs". Le premier est un étudiant toulousain de 22 ans. L'air un peu perdu, cheveux longs, pull à capuche. On lui reproche d'avoir, le 1er mai, participé aux affrontements et d'avoir résisté avec violence à son interpellation.

Le second prévenu, en recherche d'emploi vit dans la région lyonnaise. À 26 ans, il n'a passé que le Bac, effectué un service civique en Allemagne et survit avec le RSA et des petits boulots, notamment au McDonald's. Un travail alimentaire, assure-t-il avec un sourire gêné. Poursuivi pour violences volontaires, il est accusé d'avoir lancé une bouteille en direction des policiers.

À lire aussi
La Place de la République le 20 avril 2019 Gilets jaunes
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : acte 23 marqué par des violences à Paris

Avant même que les faits ne soient abordés, les avocats dénoncent un procès politique et demandent un délai pour préparer la défense de leurs clients. L'audience est suspendue, les deux hommes ressortent libres sous contrôle judiciaire. Ils seront jugés le 30 mai prochain.

À écouter également dans ce journal :

- Après un 1er-mai sous-tension et deux jours avant la "fête à Macron", le ton monte entre l'exécutif et les Insoumis. Emmanuel Macron accuse à mots couverts Jean-Luc Mélenchon de souffler sur les braises.

- Le mouvement de contestation dans les universités ne faibli pasl'ENS, prestigieuse école parisienne, est occupée. Les locaux ont été tagués, y compris le monument aux morts des anciens élèves.

- La garde à vue de Thomas Langmann, entendu depuis mercredi 2 mai, se prolonge. Le producteur est accusé de harcèlement et d'appels téléphoniques malveillants par son épouse.

- Il y a de plus en plus de médecins en France, mais on manque de généralistes, selon une étude du ministère de la Santé. Depuis 2012, le nombre de médecins à augmenté de 4,5%, mais il s'agit essentiellement de médecins salariés ou de spécialistes.

- Donald Trump, super menteur ? Le président américain reconnaît désormais avoir payé l'actrice porno Stormy Daniels pour qu'elle passe leur relation sous silence. Un aveu qui pourrait avoir de lourdes conséquences.

- L'OM peut s'offrir une nouvelle finale en Europa League, la première depuis quatorze ans. Les Marseillais affrontent Salzbourg en demi-finale retour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal 1er mai Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793255583
Le journal de 18h - 1er-mai : les casseurs devant la justice
Le journal de 18h - 1er-mai : les casseurs devant la justice
Deux jours après les violents affrontements qui ont marqué les défilés du 1er-mai à Paris, plusieurs casseurs comparaissent devant les juges ce jeudi 2 mai.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-18h-1er-mai-les-casseurs-devant-la-justice-7793255583
2018-05-03 19:21:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1KTc5G_itNIGQRXaLQJkxQ/330v220-2/online/image/2018/0503/7793246953_109-personnes-avaient-ete-placees-en-garde-a-vue-a-l-issue-des-debordements-du-1er-mai-a-paris.jpg