1 min de lecture Maltraitance

La Rochelle : un homme jugé pour avoir tué un chien avec une batte de baseball

Un jeune homme de 19 ans comparaît ce 1er juillet pour "acte de cruauté" après avoir abattu à coups de batte un Jack Russel qui venait de se faire renverser par une voiture.

Un chiot Jack Russel (illustration)
Un chiot Jack Russel (illustration) Crédit : CATERS/SIPA
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

À La Rochelle, un jeune homme de 19 ans comparaît ce 1er juillet devant le tribunal correctionnel pour "acte de cruauté envers un animal domestique". Le 17 avril dernier, il a tué un Jack Russel de deux ans avec une batte de baseball. Miette venait de se faire percuter par une voiture. L'homme explique avoir voulu abréger ses souffrances mais les maîtres de l'animal n'acceptent pas son geste. 

"Je comprends que cela puisse choquer, mais j'ai fait en sorte que le chien ne souffre pas. Tout le monde m'accuse, mais personne ne se tourne vers l'automobiliste qui l'a renversé", a déclaré le jeune commerçant au Parisien Aujourd'hui en France. "C'était un accident, pas un abattoir", s'indigne Alex de Sousa, qui promenait son chien sans laisse ce soir-là. 

Au cours de la promenade, Miette a disparu. Son maître l'a retrouvé sur la route quelques centaines de mètres plus loin, heurtée par un véhicule qui a pris la fuite. C'est à cet instant que Juliann M. est arrivé, a sorti une batte de baseball du coffre de sa voiture, s'est approché de l'animal et l'a asséné de trois coups. "Le chient tremblait. Ça m'a brisé le cœur, mais je ne pense pas qu'il aurait survécu à l'accident", explique-t-il. Pour cet acte, il encourt deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maltraitance Animaux Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants