2 min de lecture Cannabis

La police saisit 1,5 tonne de cannabis en région parisienne

Les trafiquants se procuraient la substance interdite dans le sud de l'Espagne, puis la transféraient vers Paris dans des convois de voitures puissantes.

Un plant de cannabis (illustration).
Un plant de cannabis (illustration). Crédit : AFP / Brendan Smialowski
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Les enquêteurs de la police judiciaire ont mis la main sur 1,5 tonne de cannabis lors d'un coup de filet réalisé en début de semaine en région parisienne, a-t-on appris, jeudi 21 février, de sources proches de l'enquête. 

Alors qu'ils pensaient remonter la piste d'un trafic d'armes, ils ont, après plusieurs mois d'enquête, fini par démanteler un réseau d'importateurs de "shit" de la région parisienne, soupçonnés d'avoir fait remonter du Maroc via l'Espagne plusieurs tonnes de stupéfiants.

Lundi matin avant l'aube, les policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et leurs collègues de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) ont interpellé quatre hommes en flagrant délit, selon ces sources. 

À lire aussi
Au Canada, une femme sur dix a déjà consommé du cannabis cannabis
Cannabis : comment convaincre son adolescent d'arrêter ?

Plusieurs tonnes importées en France

C'est à la fin de l'été 2018 que les policiers de l'OCLCO commencent à s'intéresser à un trentenaire originaire du Val-de-Marne et connu pour des affaires de braquage, mais que les enquêteurs soupçonnent de vouloir faire commerce du trafic d'armes.

Au fil des investigations dirigées par la Juridiction inter-régionale spécialisée de Paris, les fonctionnaires de cet office central vont cependant s'apercevoir que le suspect se rend régulièrement à Malaga, dans le sud de l'Espagne, un lieu prisé des trafiquants de cannabis français qui viennent s'y approvisionner ou dépenser leur argent.

C'est cependant la première option que le trentenaire privilégie, avec un modus operandi bien connu des forces de l'ordre : des véhicules puissants qui remontent d'Espagne en France en convoi. Les policiers suspectent une quinzaine de voyages avec à la clef plusieurs tonnes de cannabis importées.

"Valises marocaines" et armes de poing

Lundi, à la faveur d'une transaction entre le principal suspect, son complice et deux autres hommes à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), les équipes de l'OCLCO et de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) décident d'intervenir et d'interpeller le petit groupe. Bilan : 400 kilos de cannabis retrouvés dans un véhicule utilitaire.

Mais la moisson ne s'arrête pas là puisque les policiers découvrent dans un box 900 kilos empaquetés dans des ballots en chatterton dites "valises marocaines", en Seine-Saint-Denis, 200 autres kilos dans un autre box dans le Val-de-Marne et trois armes de poing. La compagne du principal suspect est également interpellée. Les cinq suspects devaient être déférés ce jeudi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cannabis Police Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797018004
La police saisit 1,5 tonne de cannabis en région parisienne
La police saisit 1,5 tonne de cannabis en région parisienne
Les trafiquants se procuraient la substance interdite dans le sud de l'Espagne, puis la transféraient vers Paris dans des convois de voitures puissantes.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/la-police-saisit-1-5-tonne-de-cannabis-en-region-parisienne-7797018004
2019-02-22 00:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aWkF_RqIOXf8LmaCAToBZA/330v220-2/online/image/2016/1110/7785704000_un-plant-de-cannabis-illustration.jpg