1 min de lecture Cour des comptes

L'ex-président du Grand Palais épinglé pour des frais de transport exorbitants

Selon le "Canard Enchaîné" qui s'appuie sur un rapport de la Cour des comptes, Jean-Paul Cluzel aurait dépensé 410.000 euros en cinq ans en "location de limousine et frais de taxi".

Jean-Paul Cluzel a occupé la fonction de président du Grand Palais de 2011 à 2016
Jean-Paul Cluzel a occupé la fonction de président du Grand Palais de 2011 à 2016 Crédit : GINIES/SIPA
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Des frais de taxis exorbitants, c'est ce qui avait coûté son poste à Agnès Saal, alors patronne de l'INA, en 2015. Il lui était à l'époque reproché d'avoir dépensé 40.000 euros en dix mois. 

Ce mercredi 19 septembre, c'est une somme beaucoup plus importante que le Canard enchaîné avance à propos des frais de déplacement de Jean-Paul Cluzel, président du Grand Palais de 2011 à 2016. Selon l'hebdomadaire, qui cite un rapport confidentiel de la Cour des comptes, celui qui a également été à la tête de Radio France et de l'Opéra de Paris aurait "claqué" pas moins de 410.000 euros en cinq ans (ce qui revient à 6.833 euros par mois) en location de limousine et frais de taxi. 

Des accusations auxquelles Jean-Paul Cluzel a immédiatement répondu. "Le Canard me reproche d'avoir eu pour les besoins du service à RMN (Réunion des musées nationaux, ndlr)-Grand Palais une voiture qu'il qualifie de limousine et un chauffeur. Ainsi que d'avoir engagé des frais de taxis pour un montant extravagant.(...) Je n'ai jamais utilisé ce chauffeur à des fins personnelles", a-t-il expliqué. 

La voiture n'est "pas une limousine" selon Cluzel

Ce chauffeur, poursuit-il, "servait également pour les membres de la direction, les artistes, collectionneurs et invités, et pour le transport des plis". Quant à la voiture, "elle n'est pas une limousine mais une Peugeot 508. À ceci s'ajoutait un recours ponctuel aux taxis, notamment pour les heures très tardives et pour les invités quand mon chauffeur ne pouvait suffire à lui seul", affirme Jean-Paul Cluzel. 

À lire aussi
La salle des fêtes de l'Élysée, le 16 avril 2018 Élysée
L'Élysée a dépassé son budget initial de plus de 5 millions d'euros en 2018

Il donne ensuite ses propres chiffres : "68.000 euros par an pour la Peugeot 508 et le chauffeur, y compris heures supplémentaires, carburant, assurances, entretien, cotisations sociales et taxes. Pour les taxis (pour le transport d'invités, artistes, grands collectionneurs, mécènes), c'est 3.366 euros par an", ajoutant que ces montants recouvrent "une période de plus de cinq ans, d'ailleurs entamée pour six mois sous mon prédécesseur", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cour des comptes Grand Palais Le Canard enchaîné
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants