1 min de lecture Escroquerie

L'escroc qui usurpait l'identité de Jean-Yves le Drian entendu par un juge

Gilbert Chikil est accusé d'avoir ciblé 150 personnes en se faisant passer pour le ministre des Affaires étrangères. Les deux hommes sont attendus chez le juge ce mercredi 4 juillet

Jean-Yves Le Drian, à Aix-en-Provence
Jean-Yves Le Drian, à Aix-en-Provence Crédit : ISA HARSIN/SIPA
Benjamin Hourcade
Benjamin Hourcade Journaliste

C'est le Canard enchaîné qui rapporte cette affaire dans son édition du mercredi 4 juillet. Un escroc franco-israélien, Gilbert Chikil, s'est servi de l'identité du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian pour soutirer de grosses sommes d'argent à des personnalités, des patrons et même des grandes entreprises. L'escroc et le ministre seront entendus par le juge ce mercredi 4 juillet.

Il y a 3 ans, en juillet 2015, le parquet de Paris ouvrait une information judiciaire sur des tentatives d'arnaques commises par des escrocs qui se faisaient passer pour Jean-Yves Le Drian. À chaque fois, le scénario est le même : l'usurpateur se fait passer pour le ministre des Affaires étrangères, ou un de ses collaborateurs, et explique qu'une opération ultra secrète est en cours nécessitant une aide financière discrète.

Depuis 2015, 150 personnes ont été visées et trois ont accepté de payer : une fondation suisse à hauteur de 826.622 euros, le prince Aga Khan IV, imam de la communauté ismaélienne, pour 19,9 millions d'euros au total, et Corinne Mentzelopoulos, propriétaire et gérante de la société Château Margaux, pour 5,95 millions d'euros.

Pour le cas de Corinne Mentzelopoulos, l'hebdomadaire détaille qu'elle aurait reçu en mars 2016 un appel d'une personne se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian. Les usurpateurs lui ont fait croire que deux otages français étaient retenus en Syrie et que leurs ravisseurs réclamaient 40 millions d'euros. Après réception d'un courrier avec l'en-tête du ministère des Affaires étrangères lui expliquant qu'elle serait remboursée, la gérante de la société Château Margaux effectue trois virements sur un compte en Suisse.

À lire aussi
Une enseigne Auchan, qui appartient au groupe Mulliez Auchan
Une arnaque aux faux bons d'achat Auchan circule sur Facebook

Gilbert Chikli et l'un de ses complices présumés ont été arrêté à Kiev en aout 2017 après avoir quitté Israël. Ils étaient sous le coup d'un mandat d'arrêt international et sont désormais incarcérés en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Escroquerie Politique Jean-Yves le drian
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants