1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Kim Kardashian saisit la justice contre un homme qui lui a envoyé une pilule du lendemain
1 min de lecture

Kim Kardashian saisit la justice contre un homme qui lui a envoyé une pilule du lendemain

VU DANS LA PRESSE - La star a obtenu une ordonnance restrictive le 16 juin dernier contre un stalker qui la harcelait depuis plusieurs mois devant son domicile.

Kim Kardashian à Los Angeles, le 15 juillet 2018
Kim Kardashian à Los Angeles, le 15 juillet 2018
Crédit : Sipa Press
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste

Kim Kardashian a obtenu gain de cause devant la justice, mercredi 16 juin. La star est désormais sous protection policière après s'être vu accorder une ordonnance restrictive contre Nicholas Costanza, qui a envoyé à son domicile une pilule du lendemain et une bague de fiançailles en mai dernier. Le paquet avait été intercepté par le service de sécurité de Kim Kardashian. 

Dans le rapport écrit par l'avocat de Kim Kardashian, elle explique que Nicholas Costanza est venu devant sa maison "plusieurs fois cette année", dont une fois en février dernier, puis en mai. Elle révèle aussi que cet homme s'est fait passer pour quelqu'un de son entourage et qu'il avait réussi à faire croire au service de sécurité qu'il attendait la star devant chez elle pour l'emmener dîner, précise le média américain TMZ

Plus encore, Nicholas Costanza est "tellement obsédé" par Kim Kardashian qu'il publie de faux certificats de mariage en ligne, et d'autres messages "bizarres" où il explique qu'il est "un chevalier en armure brillante". Un juge a donc accepté la demande de Kim Kardashian, et Nicholas Costanza devra rester à au moins 100 mètres de distance de la star et devra s'abstenir de tout contact avec elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/