1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Joué-lès-Tours : le procureur veut mettre fin aux rumeurs autour de l'agression
1 min de lecture

Joué-lès-Tours : le procureur veut mettre fin aux rumeurs autour de l'agression

REPLAY - Alors que l'avocat de la famille de l'agresseur met en avant un témoignage qui dément toute connotation religieuse au moment de l'agression, le procureur va faire un point publiquement.

Le commissariat de Joué-les-Tours, où un homme a été abattu samedi 20 décembre 2014
Le commissariat de Joué-les-Tours, où un homme a été abattu samedi 20 décembre 2014
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Joué-lès-Tours : le procureur veut mettre fin aux rumeurs autour de l'agression
00:01:13
Vœux de François Hollande : "On peut y voir l'héritage de De Gaulle", dit un historien
00:01:22
François Hollande prononcera des "vœux combatifs" ce soir
01:52:44
Le Front national peine à boucler ses listes pour les départementales
00:01:46
Avion de Malaysia Airlines disparu : "On nous cache quelque chose", dit un un proche
00:02:04
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

La justice veut couper court aux rumeurs sur l'attaque du commissariat de Joué-Lès-Tours. Depuis le 21 décembre dernier, les versions divergent et mercredi 31, le procureur de la république fera le point publiquement. Il s'agit de répondre à l'avocat de l'agresseur qui met en avant un témoignage selon lequel il n'y aurait pas eu de cri à connotation religieuse.

Ces déclarations ont passablement énervé bon nombre d'enquêteurs. Agacement palpable au sein du parquet anti-terroriste de Paris comme chez le procureur de la république de Tours. Le magistrat devrait donc rappeler à tous ceux qui en doutent encore, à commencer donc par l'avocat de la famille de Bertrand Nzohabonayo - l'agresseur du commissariat - que tous les témoignages recueillis jusque là se recoupent. Témoignages de policiers comme de témoins extérieurs. Tous ont décrit l'agresseur arrivant seul au commissariat, portant des coups de couteau contre les fonctionnaires dans le SAS de sécurité et à l'intérieur du bâtiment. 

L'expertise balistique ne laisse aucun doute non plus sur le déroulé précis de la fusillade. Les enquêteurs qui ne se lassent pas de s'étonner d'une chose : aucun des fameux témoins à l'origine de ces rumeurs ne s'est encore manifesté auprès des autorités pour en parler, officiellement, sur procès-verbal.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/