1 min de lecture Belfort

Jeune handicapé agressé à Belfort : trois mineurs mis en examen

L'agression de ce jeune handicapé mental, samedi 30 janvier près de Belfort, avait été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Symbole de la justice (photo d'illustration).
Symbole de la justice (photo d'illustration). Crédit : Damien MEYER / AFP
Gaétan Trillat et AFP

Trois mineurs suspectés d'avoir commis des violences en réunion sur un jeune handicapé mental ont été mis en examen jeudi 5 février, a annoncé le parquet de Belfort, tandis qu'une autre personne, majeure et impliquée dans l'agression filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, a écopé de six mois de prison avec sursis.

Cette jeune femme de 22 ans, qui n'a "porté aucun coup", a fait l'objet "d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité du chef de violence volontaire aggravée", notamment par la vulnérabilité de la victime. Elle a accepté la peine de six mois de prison avec sursis proposée par le ministère public.

Les trois mineurs âgés de 16 à 17 ans, également mis en cause pour des violences sur un autre jeune majeur présent au moment des faits, ont été présentés au juge des enfants. Ils ont été mis en examen pour violence volontaire aggravée et pour diffusion de l'enregistrement des images des deux agressions, notamment. Conformément aux réquisitions du parquet, ils ont été placés sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur comparution devant le tribunal pour enfants.

Les violences avaient été commises dans la nuit de samedi à dimanche à Dorans, près de Belfort. La vidéo avait rapidement été diffusée et relayée sur les réseaux sociaux, avant d'être supprimée de nombreux comptes. Selon L'Est Républicain, les images montrent notamment la principale victime, un jeune homme de 22 ans, en train d'être frappé au visage, puis tondu, des faits qui avaient suscité une large indignation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Belfort Handicap Violences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants