1 min de lecture Justice

Jean-Marc Morandini sera jugé pour "corruption de mineur de plus de 15 ans"

L'animateur de CNews et NRJ12 sera jugé en correctionnelle pour "corruption de mineur de plus de 15 ans". Il est accusé par deux adolescents qui avaient 15 et 16 ans au moment des faits, en 2009 et 2013.

L'animateur Jean-Marc Morandini en juillet 2016
L'animateur Jean-Marc Morandini en juillet 2016 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Quatre années après l'ouverture d'une enquête, on apprend ce vendredi 31 juillet que Jean-Marc Morandini sera bien jugé en correctionnelle pour "corruption de mineur de plus de 15 ans".

Selon Le Parisien, alors que le parquet de Paris avait requis le renvoi en correctionnelle de l'animateur de CNews et NRJ12 pour "corruption de mineur de plus de 15 ans" le 3 avril dernier, le juge d'instruction chargé de l'affaire aurait suivi cet avis et un procès aura bel et bien lieu, à une date qui reste à fixer.

Pour rappel, Jean-Marc Morandini aurait eu des échanges crus par texto avec un des deux adolescents qui a porté plainte. L'animateur nie avoir eu connaissance du fait que l'adolescent n'était pas majeur. Il aurait demandé à l'autre de se déshabiller et de mimer une scène de masturbation au cours d'une audition pour un tournage d'un film érotique. L'adolescent a aussi déposé plainte, avant de se rétracter.

Morandini va "faire appel de cette ordonnance de renvoi"

Contacté par Le Parisien, l'avocate du prévenu, Me Corinne Dreyfus-Schmidt, a assuré que "le juge d'instruction a repris les réquisitions du parquet, malheureusement sans grand suspense". Elle assure que "M. Morandini conteste depuis le début les faits qui lui sont reprochés".

"Il y avait deux plaignants, un a retiré sa plainte. Nous avions fait une demande d'actes, parce qu'il y avait une sélection de messages seulement dans le dossier, et pas leur intégralité. Cette demande a été refusée par le juge d'instruction en même temps qu'il renvoyait le dossier, nous allons donc faire appel de cette ordonnance de renvoi", conclut l'avocate.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Jean-Marc Morandini
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants