1 min de lecture Faits divers

Intempéries dans le Gard : l'un des deux disparus retrouvé mort

Le corps de l'employé municipal, qui avait disparu depuis les intempéries de ce week-end dans le Gard, a été retrouvé ce mardi 22 septembre. Une aide-soignante est toujours vivement recherchée.

La rivière Gardon en crue samedi 19 septembre dans le Gard
La rivière Gardon en crue samedi 19 septembre dans le Gard Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Après les intempéries survenues ce week-end dans le Gard, deux personnes étaient portées disparues. L'une d'elles, un homme de 56 ans employé municipal à Val d'Aigoual, a été retrouvée décédée ce mardi 22 septembre, a indiqué la préfecture.

"Un homme de 56 ans, employé municipal à Val d'Aigoual, a été retrouvé sans vie dans le secteur du hameau de Taleyrac, en fin de matinée, par les sapeurs-pompiers avec l'aide d'une équipe cynophile", a précisé la préfecture dans son communiqué. La brigade d'identification judiciaire de la gendarmerie nationale vient de confirmer l'identité de l'employé municipal, dont la disparition avait été signalée dimanche

La deuxième personne, une aide-soignante disparue depuis samedi en début d'après-midi, est quant à elle toujours activement recherchée. Cette femme de 64 ans circulait dans le secteur de Pont d'Hérault lorsque sa voiture a été emportée par les eaux torrentielles. Selon le préfet du Gard Didier Lauga : "Il faudrait un miracle pour qu'on la retrouve vivante". En effet, le véhicule de l'aide-soignante avait été retrouvé vide et broyé par la force du courant, plusieurs kilomètres plus loin.

Samedi, Didier Lauga avait déclenché une alerte rouge sur tout le département. Les autorités ont dû évacuer plusieurs centaines de personnes après que des trombes d'eau se soient abattues sur les contreforts du massif des Cévennes et que plusieurs cours d'eau aient connu de fortes crues.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Intempéries Intempéries dans le sud-est
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants