1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Un gang d'adolescents cambrioleurs qui écumait l'ouest parisien interpellé
2 min de lecture

INFO RTL - Un gang d'adolescents cambrioleurs qui écumait l'ouest parisien interpellé

Info RTL La Brigade de répression du banditisme parisienne a mis un coup d’arrêt aux agissements d’un trio de garçons âgés de 15 à 18 ans soupçonnés de plus de vingt cambriolages depuis avril.

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
INFO RTL - Un gang d'adolescents cambrioleurs qui écumait l'ouest parisien interpellé
00:01:20
Thomas Prouteau

Les rôles étaient scrupuleusement répartis : il y avait le guetteur, le crocheteur de serrures, et le fouilleur. Puis la fuite à trois, systématiquement en VTC pour éviter les contrôles, après les cambriolages. 

Le trio d’adolescents dont deux mineurs de 15 et 17 ans a été interpelé en flagrant délit lundi 8 août à Puteaux (Hauts-de-Seine) alors que les jeunes malfrats sortaient d’une résidence cossue avec un sac à dos chargé après un nouveau fric-frac d’après les informations de RTL. 

Un groupe de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ parisienne les avait suivis depuis Paris 19eme, leur port d’attache, avant d’assister presque en direct au cambriolage. 

Les policiers avaient d’abord eu la surprise de reconnaître le plus jeune, un mineur âgé de 15 ans et demi, dans le métro, alors qu’ils l’avaient interpellé deux semaines pour un cambriolage. La justice ayant décidé de le laisser libre, les enquêteurs de la BRB ont décidé de le suivre pour voir si la première interpellation avait refroidi les ardeurs du collégien. Visiblement non.

Une feuille de route bien huilée

À écouter aussi

Placés en garde à vue les trois comparses ont d’abord reconnu le flagrant délit. La BRB a alors lancé des vérification expresses et poussées en croisant les données téléphoniques des gardés à vue et les adresses des cambriolages du même type recensés ces derniers mois. Un travail de fourmi qui a permis d’établir la présence présumée du trio dans au moins 16 cambriolages et 9 tentatives en Ile de France depuis le mois d’avril. Placé devant ces faits, l’un des membres du trio a reconnu. Le plus jeune en revanche, décrit comme insolent et effronté a refusé de répondre à la plupart des questions des enquêteurs.

Le jeune gang dont deux mineurs issus du même collège et un majeur ancien du même l’établissement, tous nés en France suivait une feuille de route bien huilée selon une source proche de l’enquête. Ils prenaient d’abord les transports en commun pour aller dans une des communes chic de l’ouest parisien, Neuilly-sur Seine, Saint-Germain-en-Laye, Levallois ou Boulogne Billancourt. Avec un pass Vigic dérobé ils tentaient alors d’entrer dans des résidences cossues jusqu’à qu’une porte s’ouvre.

Equipé de tournevis et parfois d’un pied de biche l’ouvreur, s’attaquait à a la serrure d’un ou plusieurs logements vides avant de rafler en quelques minutes tous les objets de valeurs apparents. La liste des biens rapportés volés par les victimes recense ordinateurs, console de jeux, bijoux, espèces en euros ou devises étrangères, en bref tout ce qui peut être revendu très vite. Détail marquant : le trio repartait systématiquement en taxi VTC pour éviter les contrôles, ce qui a pu aider les policiers à les confondre grâce aux donnés conservées par les applis dédiées. 

Les deux plus jeunes du trio seront présentés prochainement à la justice des mineurs, le plus âgés devrait comparaître rapidement devant le tribunal de Nanterre. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/