1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Les braqueurs du tournage de Lupin à Nanterre interpellés et mis en examen
2 min de lecture

INFO RTL - Les braqueurs du tournage de Lupin à Nanterre interpellés et mis en examen

Info RTL Sept personnes soupçonnées d’avoir participé au braquage spectaculaire du tournage de la série Netflix le 25 février dernier ont été mises en examen le 11 mars. Du matériel volé a été retrouvé lors de perquisitions.

Omar Sy dans la peau d'Arsène Lupin.
Omar Sy dans la peau d'Arsène Lupin.
Crédit : Netflix
INFO RTL - Les braqueurs du tournage de Lupin à Nanterre mis en examen
00:01:14
Thomas Prouteau - édité par Romain Giraud

Les images étaient dignes d’un film de gangsters et la vingtaine d’assaillants du tournage de Lupin, cagoulés et dissimulés sous des capuches, s’étaient visiblement cru intouchables le 25 février dernier. Il n’aura pourtant fallu que deux semaines aux enquêteurs du SDPJ des Hauts-de-Seine pour identifier et interpeller une partie d’entre eux comme l'avait révélé Valeurs Actuelles.

D’après les informations de RTL, 7 d'entre eux ont été mis en examen le 11 mars par un juge d'instruction de Nanterre et 3 d'entre eux ont été incarcérés. Des autres ont été placés sous contrôle judicaire. D'après une source policière à RTL, les perquisitions ont permis de retrouver une partie du matériel dérobé. Les sept hommes ont été mis en examen pour vol en bande organisée avec arme et recel, indique le parquet de Nanterre. Tous sont originaires de différentes cités du département, la plupart sont connus pour vols, violences ou trafic de stupéfiants, mais l’âge de certains a frappé les enquêteurs : 13 ans pour le plus jeune. Trois d’entre eux ont été incarcérés d’après le parquet.

Le 25 février, aux alentours de 15 heures, une bande composée de vingt individus cagoulés s’abattait sur le tournage de la série consacrée au gentleman cambrioleur dans le quartier Pablo Picasso de Nanterre, accompagnée d’une série d’explosions de mortiers d’artifice. Le service d’ordre prenait immédiatement la fuite avec l’ensemble de l’équipe dont l’acteur Omar Sy rapidement placé en sécurité. 

Aucun blessé n'était à déplorer lors de cette attaque en règle mais les braqueurs avaient réussi à faire main basse sur une partie du matériel laissé sur place : optiques de cinéma, écrans, batteries, outils, mais aussi des effets personnels comme des téléphones et des portefeuilles. Au total, 200.000 euros de préjudice. 

La production avait refusé la proposition de patrouilles

À écouter aussi

Une équipe de malfaiteurs qui n’avait visiblement pas bien relu les romans policiers de Maurice Leblanc. Très vite, les investigations techniques menées par les enquêteurs de la PJ ont mis à jour de nombreux indices : empreintes, ADN, identifications vidéos, localisations de téléphones. Mercredi 10 mars au matin, les policiers ont forcé les portes des domiciles de sept suspects bien connus, selon l’expression consacrée. Chez l’un d’entre eux, selon nos informations, du matériel dérobé sur le tournage et un fusil à pompe ont été découverts. 

Placés en garde à vue, la plupart des interpellés auraient reconnu leur présence sur les lieux tout en minimisant leur participation. Tous ont pourtant été mis en examen. Selon une source policière, l’équipe de production avait refusé la proposition de patrouilles pour sécuriser le tournage et avait privilégié le recrutement d’un service d’ordre local. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/