1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Affaire Traoré : la juge en charge du dossier critiquée par le parquet général
2 min de lecture

INFO RTL - Affaire Traoré : la juge en charge du dossier critiquée par le parquet général

Info RTL Une ordonnance rendue par magistrate a été qualifiée d’"onirique" lors d’une audience technique, la famille demande la récusation de la juge.

Adama Traoré est mort le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d'Oise.
Adama Traoré est mort le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d'Oise.
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Thomas Prouteau - édité par Aymeric Parthonnaud

Le juge d’instruction de l’affaire Adama Traoré, ce jeune homme de 24 ans décédé à en 2016 après son interpellation musclée par trois gendarmes à Beaumont-sur-Oise, est de nouveau sous le feu des critiques de sa famille et de leur conseil. 

Lors d’une audience devant la chambre de l’instruction cet après-midi à Paris, le parquet général a qualifié d’"onirique" et critiqué sans détour une ordonnance récemment rendue par la magistrate, selon Yassine Bouzrou, l’avocat de la famille Traoré. Des termes peu amènes qui sortent du langage habituellement policé utilisé dans les prétoires. 

Contacté, le parquet général indique n’avoir "aucun commentaire à formuler sur le déroulement de l’audience" mais l’avocat estime que la magistrate a été "désavouée" par ses collègues magistrats du parquet et tire à boulets rouge sur "l’instruction menée par la juge Foldzer qui humilie la justice". L’avocat annonce qu’il va demander la "récusation" de la  juge.

C’est la suite d’un long bras de fer entre la sœur d’Adama Traoré et la juge Françoise Foldzer, alors que l’enquête sur la mort du jeune homme, en cours depuis six ans, n’est toujours pas bouclée, et qu’une ultime expertise médicale est attendue depuis des mois. En septembre 2021 déjà, Assa Traoré avait déposé plainte pour "dissimulation de preuves, faux en écriture, et escroquerie au jugement" concernant de nouveaux documents médicaux évoqués par la magistrate et justifiant selon la juge un nouvel avis médical au quatuor de spécialistes belges chargés de l’expertise, la dixième à ce jour. La précédente concluait que "sans l’application des mesures de contrainte" des gendarmes "on peut penser" que la mort d’Adama Traoré n’aurait pas eu lieu. 

Une pièce inaccessible

À écouter aussi

La famille Traoré met en doute depuis plus d’un an l’importance, voire l’existence, de ce document. Ils ont donc demandé l’accès aux scellés, c’est-à-dire la possibilité de consulter la pièce que la juge refuse. C’est cela qui a donné lieu à l’audience de ce jeudi 22 septembre en appel et à la nouvelle passe d’armes.

Le document est un "court arrêt de travail" qui aurait été délivré au jeune homme par une association d’insertion pour laquelle il travaillait deux ans avant son décès et qui pourrait éclairer son état de santé au moment des faits. Personne à ce jour ne connait son contenu. 

À l’audience ce jeudi après-midi, le représentant du parquet général, en dépit de ses propos critiques sur l’ordonnance de la juge Foldzer, a demandé confirmation de sa décision, à savoir l’incommunicabilité des pièces au nom du secret professionnel. Décision le 3 novembre. Mais un autre avocat présent à l’audience confirme que le représentant du parquet a vertement critiqué la magistrate chargée du dossier Traoré dans la façon dont elle a géré la rejet de la demande d’accès aux pièces.

Rodolphe Bosselut un des avocats des trois gendarmes, contacté par RTL, s’étonne de la démarche de la famille Traoré et dénonce une "partie civile qui persiste dans le complotisme et sur ce point rien, hélas, rien ne change".

L’expertise médicale que toutes les parties attendent, les trois gendarmes comme la famille, n’est pour sa part toujours pas rendue. Elle devait l’être le 15 févier 2022. On n’en a aucune nouvelle à ce jour, six ans après les faits. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/