2 min de lecture Rouen

Incendie mortel à Rouen : "Elle devait venir en vacances à la maison", déplore la grand-mère d'Ophélie

DOCUMENT RTL - Ophélie est l'une des victimes de l'incendie du Cuba Libre. Elle fêtait ses 20 ans le soir du drame.

Micro générique Switch 245x300 RTL Midi Week-End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Incendie mortel à Rouen : "Elle devait venir en vacances à la maison", regrette sa grand-mère Crédit Image : Frédéric Veille | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille et Ludovic Galtier

Le bilan est dramatique. Treize personnes ont trouvé la mort dans un incendie, qui s'est déclaré dans la cave du Cuba Libre, un bar du centre-ville de Rouen. Sept autres personnes sont blessées. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances précises de ce drame. Pour l'instant, il a été reconnu qu'une des clientes du bar, qui participait à cette soirée d'anniversaire, a trébuché dans l'escalier, le gâteau dans les mains. Les bougies, entreposées dessus, ont alors embrasé très rapidement le sous-sol avant qu'une fumée toxique ne se propage dans la pièce.

Ce terrible piège s'est refermé sur celle qui fêtait ses 20 ans le 5 août. Ophélie, gardienne de la paix en devenir, est l'une des victimes. Éliane, sa grand-mère, est effondrée au micro de RTL. "C'est ma petite fille qui fêtait ses 20 ans", raconte-t-elle en pleurant. "Quand on a appris la nouvelle, on est parti tout de suite. Elle devait venir en vacances lundi à la maison. Une si belle fille, gentille. On aurait bien voulu rencontrer quelqu'un pour qu'il nous dise ce qui s'est passé, comment c'est arrivé. Est-ce que certains ont pu être sauvés ? On ne sait pas."

Ma fille a déjà perdu un petit garçon à la naissance. Ça va être dur pour elle

Éliane, grand-mère d'Ophélie, victime de l'incendie de Rouen
Partager la citation

Éliane explique avoir appris le drame par les médias. "On a su ça par la télé. Quand on a entendu son prénom, on s'est dit qu'à tous les coups, notre petite-fille était dedans. On savait qu'ils se réunissaient là souvent les jeunes. C'est terrible. Elle était vivante, elle allait partir dans l'armée. Elle aurait du partir mardi dernier. Son adjudant lui a dit qu'elle s'y était prise trop tard, qu'elle partirait au mois d'octobre maintenant. Elle était pleine de volonté, elle a réussi ses études (...) Ma fille a déjà perdu un petit garçon à la naissance. Ça va être dur pour elle."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rouen Incendie Bar
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants