1 min de lecture Marseille

Immeubles effondrés à Marseille : une expertise souligne "des manquements majeurs"

VU DANS LA PRESSE - Selon une expertise judiciaire l’effondrement de deux immeubles à Marseille le 5 novembre 2018 est la conséquence de "manquements majeurs".

Immeubles effondrés à Marseille : "Aucune autre victime" dans les décombres, assurent les marins-pompiers
Immeubles effondrés à Marseille : "Aucune autre victime" dans les décombres, assurent les marins-pompiers Crédit : GERARD JULIEN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Un an et demi après l'effondrement de deux immeubles à Marseille le 5 novembre 2018, qui avait fait 8 morts, Fabrice Mazaud et Henri de Lépinay, deux experts de la cour d’appel de Paris, ont dressé un rapport de 453 pages, communiqué aux juges d’instruction chargés de l'enquête.

Selon ce rapport, le drame de la rue d'Aubagne est la conséquence de "manquements majeurs". Dans ce document, consulté par le journal Le Monde, Fabrice Mazaud et Henri de Lépinay expliquent que "ni les experts désignés dans le cadre des procédures administratives et civiles, ni les autres techniciens, n’ont été en mesure de prévenir la survenance du sinistre".

Les experts mettent notamment en lumière "un diagnostic erroné" de la part de Richard Carta, expert judiciaire missionné par le tribunal administratif. Un diagnostic qui "conduira à aggraver la situation en recommandant des travaux d’urgence sur une cloison qui fragiliseront plus encore le poteau déjà à deux doigts de rompre", explique Le Monde. Fabrice Mazaud et Henri de Lépinay ajoutent qu'il y avait des "signaux avant-coureurs", de l’effondrement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants