1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Imam Iquioussen : arrêté en Belgique, il refuse d'être rapatrié en France
1 min de lecture

Imam Iquioussen : arrêté en Belgique, il refuse d'être rapatrié en France

Interpellé vendredi en Belgique, l'imam marocain se trouve toujours en détention. Selon nos informations, il a refusé d'être remis aux autorités françaises et souhaite rester en Belgique.

Hassan Iquioussen (à gauche) au côté d'un prêcheur le 18 juin 2004 à Escaudain.
Hassan Iquioussen (à gauche) au côté d'un prêcheur le 18 juin 2004 à Escaudain.
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Nerissa Hemani & Thomas Prouteau

Hassan Iquioussen va-t-il être remis à la France ? Après un mois de cavale, l'imam marocain a été interpellé vendredi près de Mons en Belgique. Il avait fui la France alors qu'il devait en être expulsé. Le ministère de l'Intérieur français lui reproche d'avoir tenu des propos antisémites, sexistes ou encore homophobes. Il est actuellement détenu à la prison de Tournai.


"Je me réjouis que M. Iquioussen ait été interpellé aujourd'hui par les services belges, que je remercie très sincèrement", a réagi samedi Gérald Darmanin. Sous le coup d'un mandat d'arrêt européen, l'imam a été présenté à un juge vendredi en fin de journée. 

Selon une source proche du dossier, il a déclaré aux autorités vouloir rester en Belgique. Une autre source a révélé à RTL que l'imam a également refusé d'être remis aux autorités françaises. Il reste donc en détention et une audience se tiendra dans les prochains jours devant les magistrats belges.

Jusqu'à deux mois de procédure en Belgique

Comme c'est la règle, dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen, la Belgique a jusqu'à 60 jours pour prendre sa décision finale. Dans un premier temps, la Chambre du Conseil devra être saisie. S'en suivra une série de procédures complexes devant différentes juridictions belges. 

À lire aussi

À l'issue de ces étapes, si les autorités belges reconnaissent la validité du mandat d'arrêt, alors Hassan Iquioussen sera remis aux autorités françaises. Ce serait le début d'un nouvel imbroglio car l'imam est à la fois visé par un arrêté d'expulsion et poursuivi par la justice française pour "soustraction d'une décision d'éloignement". L'homme devra être entendu et risque l'incarcération. 


Contactée par RTL, l'avocate d'Hassan Iquioussen, maître Lucie Simon, n'a pas répondu à nos sollicitations. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire