1 min de lecture Justice

Ile-de-France : 15 jeunes filles mineures violées et prostituées par trois proxénètes

Trois hommes soupçonnés de proxénétisme aggravé, à l'encontre d'une dizaine de jeunes filles, dont certaines mineures, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise ont été présentés au parquet de Bobigny.

Une voiture de la police nationale (illustration)
Une voiture de la police nationale (illustration) Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Trois hommes ont été mis en examen vendredi 22 mai au soir par le parquet de Bobigny et écroués, soupçonnés d'avoir prostitué une dizaine de jeunes filles, dont certaines mineures, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d'Oise.

Une information judiciaire, avec saisine d'un juge d'instruction, a été ouverte pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" "association de malfaiteurs" et "traite d'êtres humains", a indiqué cette source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Les trois hommes ont été placés en détention provisoire. Ils ont été interpellés dans différentes villes de Seine-Saint-Denis et du Val-d'Oise, dans le cadre d'une enquête au long cours, menée par le service départemental de la police judiciaire du 93.

"Onze victimes à ce stade ont été identifiées, quatre majeures et sept mineures", les plus jeunes ayant 16 ans, a indiqué cette source proche du dossier. En février, un réseau national de proxénétisme qui exploitait au moins 45 femmes, dont certaines mineures, avait été démantelé dans le Val-d'Oise après neuf mois d'enquête. Les jeunes filles, vulnérables psychologiquement et en rupture sociale, se recrutaient entre elles sur des forums et, pour quitter le réseau, devaient obligatoirement trouver une remplaçante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Prostitution Proxenetisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants