1 min de lecture Hautes-Alpes

Hautes-Alpes : un alpiniste meurt devant ses deux frères dans les Écrins

L'alpiniste de 27 ans est décédé lors d'une sortie familiale alors que lui et ses frères se trouvaient à près de 3.000 mètres d'altitude.

Le massif des Écrins à 1.870 mètres d'altitude, pris en photo le 16 juin 2017 (Hautes Alpes)
Le massif des Écrins à 1.870 mètres d'altitude, pris en photo le 16 juin 2017 (Hautes Alpes) Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Un alpiniste de 27 ans, militaire de profession, est mort samedi 22 août dans l'après-midi dans le massif des Écrins dans les Hautes-Alpes où il évoluait avec ses deux frères, a-t-on appris auprès du parquet de Gap.

Le drame est survenu vers 13h00 au niveau de l'Aiguille des Saffres, à près de 3.000 mètres d'altitude, où la victime participait à une sortie familiale. "L'accident s'est produit lorsque le groupe, qui était dans un couloir de neige et encordé, a dévissé pour se retrouver au fond d'une roture, c'est-à-dire entre le glacier et la paroi rocheuse", a précisé le procureur de la République à Gap, Florent Crouhy.

Le militaire stationné à Varces (Isère) est décédé malgré les premiers soins prodigués par ses frères, indemnes mais en état de choc, et l'intervention des secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon. Le parquet a ouvert une enquête pour "homicide involontaire", confiée au PGHM.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hautes-Alpes Alpinisme Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants