1 min de lecture Faits divers

Haute-Vienne : un couple écroué après la mort de leur nourrisson

Les parents du bébé, victime de fractures et d'hématomes au crâne, ont été mis en examen pour meurtre et placés en détention provisoire.

La ville de Limoges en Haute-Vienne
La ville de Limoges en Haute-Vienne Crédit : RTL.fr
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Un jeune couple a été mis en examen et incarcéré samedi 29 février 2020 à Limoges (Haute-Vienne) pour le meurtre présumé de leur bébé de trois mois, découvert victime de fractures et d'hématomes au crâne, et de probables violences antérieures, a-t-on appris auprès du parquet.

Les gendarmes, prévenus par la mère jeudi matin, ont constaté le décès du nourrisson au domicile des parents, un appartement HLM à Saint-Yrieix-la-Perche, a précisé le parquet confirmant une information du Populaire du Centre. Les parents ont alors été placés en garde à vue.

L'autopsie a révélé deux fractures du crâne, des hématomes intra-crâniens, et trace "d'autres faits de violence", avant les fractures fatales qui seraient intervenues dans la nuit de mercredi à jeudi, a précisé le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud.

Déclarations "confuses"

Le père, âgé de 27 ans, et la mère de 21 ans, sans profession, ne reconnaissent pas les faits, sur fond de déclarations "confuses", a-t-on précisé de même source, évoquant un contexte de désocialisation, de toxicomanie, mais un appartement bien tenu, et la présence de jouets.

À lire aussi
Un véhicule de police à Bayonne le 29 octobre 2019 faits divers
Yvelines : un mineur blessé en tentant de forcer un barrage policier

Ils ont été mis en examen pour meurtre, et violences habituelles sur mineur de (moins de) 15 ans. Ayant demandé un délai pour se défendre, ils ont fait l'objet d'une incarcération provisoire dans l'attente d'une audience, mardi, sur leur placement en détention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Haute-Vienne Bébé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants