1 min de lecture Faits divers

Haute-Vienne : le GIGN libère une fillette retenue par son père qui se suicide

Le père se serait suicidé en s'immolant par le feu, après que le GIGN a libéré sa fille qu'il retenait depuis plusieurs heures chez ses beaux-parents, jeudi 12 juillet.

Des membres du GIGN en intervention (illustration)
Des membres du GIGN en intervention (illustration) Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Le GIGN a sauvé une petite fille, retenue depuis plusieurs heures par son père qui se serait suicidé en s'immolant par le feu. L'homme retenait jeudi 12 juillet sa fille d'un an depuis le matin au domicile de ses beaux-parents à La Roche-L'Abeille, village de 600 habitants à une trentaine de kilomètres au sud de Limoges, où il avait fait irruption plus tôt. C'est là que se trouvait notamment son ex-compagne, avec l'enfant, et le grand-père de la fillette.

"S'en sont suivies des violences au cours desquelles la maman et le grand-père sont parvenus à s'extraire pour se réfugier dans le voisinage immédiat", a indiqué la gendarmerie. L'homme est alors resté seul avec l'enfant. La gendarmerie n'a pas confirmé si l'homme, âgé d'une quarantaine d'années, était armé.

Après l'échec de négociations entamées par les gendarmes, dont une trentaine étaient déployés sur place, le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), arrivé sur place en milieu d'après-midi, a finalement donné l'assaut vers 16h45 et extrait la fillette du domicile. "Elle ne présente que de très légères blessures" et a été admise à l'hôpital de Limoges pour observation, a précisé la gendarmerie.

À lire aussi
Représentation d'une exécution a mort par injection létale (illustration) Texas
Texas : il se dit contre l'exécution du meurtrier de son père

Une enquête ouverte

L'homme a été découvert mort, le corps brûlé. "Il pourrait s'être immolé par le feu, l'enquête devra le confirmer", a indiqué la gendarmerie, qui a évoqué un contexte de "séparation houleuse". Un membre du GIGN a été "très légèrement blessé" au cours de l'assaut, selon la gendarmerie qui n'a pas donné plus de détail.

Le parquet de Limoges a indiqué jeudi soir qu'une enquête en flagrance était confiée à la Section de recherche de la gendarmerie pour établir les circonstances du drame. Une autopsie du corps de l'homme sera réalisée dans les prochains jours.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers GIGN Haute-Vienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794098239
Haute-Vienne : le GIGN libère une fillette retenue par son père qui se suicide
Haute-Vienne : le GIGN libère une fillette retenue par son père qui se suicide
Le père se serait suicidé en s'immolant par le feu, après que le GIGN a libéré sa fille qu'il retenait depuis plusieurs heures chez ses beaux-parents, jeudi 12 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/haute-vienne-le-gign-libere-une-fillette-retenue-par-son-pere-qui-se-suicide-7794098239
2018-07-12 20:58:32
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZTELuH1IUhLAYqEcybojWw/330v220-2/online/image/2016/0713/7784079051_des-membres-du-gign.jpg