1 min de lecture Animaux

Haute-Savoie : un habitant condamné à cause de ses coqs jugés trop bruyants

En Haute-Savoie, un habitant du village de Saint-Sylvestre a été condamné à une forte amende à causes de ses coqs, jugés trop bruyants par des voisins. Fort de ses soutiens, il a fait appel.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Haute-Savoie : un habitant condamné à cause de ses coqs jugés trop bruyants Crédit Image : Serge Pueyo | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Esther Serrajordia

Tous les coqs n'ont pas la chance de s'appeler Maurice. Sur l’Île d'Oléron, le propriétaire d'un gallinacé a été relaxé. En revanche, en Haute Savoie, c'est une autre histoire : un habitant du village de Saint-Sylvestre est condamné à une forte amende. Ses voisins ont convaincu les juges : ses coqs sont trop bruyants.

Le propriétaire est condamné à verser à ses voisins 3.000 euros de dommages et intérêts et 1.200 euros d'amende mais aussi à faire taire ses coqs. Daniel Bauquis ne décolère pas. "Mes deux coqs sont trop bruyants apparemment. Je pense qu'il y a deux justices. C'est pas normal que Maurice, le coq de l'Île d'Oléron, puisse chanter et qu'en Haute-Savoie ils n'ont pas le droit". 

Les plaignants, eux, ne souhaitent pas s'exprimer. Des habitants de la région ont décidé de soutenir Daniel et ses coqs à travers une pétition qui a déjà recueilli 11.100 signatures. "Nous c'est notre vie, ça, la campagne, tous les matins ils chantent les coqs, ça nous met de la gaîté", dit un habitant.

Fort de ses soutiens, Daniel Bauquis a donc décidé de faire appel du jugement. "Les coqs de Haute-Savoie doivent continuer à chanter!", dit-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Justice Amende
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants