1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Haute-Garonne : trois hommes mis en examen pour tentative de vol et séquestration
1 min de lecture

Haute-Garonne : trois hommes mis en examen pour tentative de vol et séquestration

VU DANS LA PRESSE - En mars dernier, trois hommes ont "saucissonné" la femme de l'ancien maire de Noé, près de Toulouse.

Un brassard de police. (Illustration)
Un brassard de police. (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Trois hommes de 22 ans ont été mis en examen pour tentative de vol et séquestration, le 18 juin dernier, révèle La Dépêche du Midi. En mars dernier, la femme de l'ancien maire de Noé, près de Toulouse, avait été ligotée à une chaise, à son domicile.

La victime, sexagénaire, avait réussi à s'échapper pour donner l'alerte. Les trois suspects interpellés par les gendarmes de la brigade de recherches de Muret, avaient pénétré dans son domicile, armés de fusils et de pistolets. Pendant qu'un des cambrioleurs pointe son fusil sur le visage de la victime, les deux autres cherchent un butin L'homme chargé de surveiller la sexagénaire se met alors à fouiller la maison, ce qui permet à la victime de s'échapper après avoir détaché ses poignets entravés et activé une alarme.

Les voleurs ont pris la fuite avant l'arrivée des forces de l'ordre sur place. La voiture qu'ils avaient utilisée pour le cambriolage est retrouvée quelques heures plus tard, partiellement détruite par les flammes, dans le village de Capens. Le procureur de la République confie l'enquête la brigade de recherches de la gendarmerie de Muret.

Deux jeunes d'abord interpellés fin mai 2021

Comme le précise La Dépêche du Midi, deux jeunes sont d'abord interpellés fin mai dernier. L'un deux nie en bloc les accusations, l'autre est "plus nuancé", expliquant qu'il aurait servi "de taxi" à ses deux collègues. Le troisième suspect est considéré comme "le cerveau de l'opération" s'est rendu à la police, le 17 juin dernier. Il dément toute implication, mais a été mis en examen, puis placé en détention provisoire avec ses deux complices. Les recherches se poursuivent pour retrouver les armes qui ont servi au cambriolage. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/