1 min de lecture Haut-Rhin

Haut-Rhin : fin de la prise d'otage à la prison d'Ensisheim

Trois détenus, armés d'un couteau, ont pris en otage un surveillant âgé de 33 ans à la maison centrale d'Ensisheim. Des membres du GIGN auraient pénétré dans l'établissement tard dans la soirée.

Un surveillant de prison (illustration)
Un surveillant de prison (illustration) Crédit : AFP / MEHDI FEDOUACH
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Des négociations ont eu lieu pendant de longues heures dans la nuit de lundi à dimanche après le début d'une prise d'otage aux alentours de 19h30. Un surveillant de 33 ans a été pris en otage à la maison centrale d'Ensisheim, dans le Haut-Rhin par trois détenus armés d'un couteau, selon le ministère de la Justice et une source proche du dossier.

Le gardien de prison retenu a été libéré et les trois auteurs ont été placés en garde à vue, a annoncé ce lundi matin le procureur de la République de Colmar dans un communiqué. La reddition des détenus a été obtenue à l'issue d'une nuit de négociations menées par le préfet du Haut-Rhin, le procureur, le directeur de la maison centrale et la directrice interrégionale de l'administration pénitentiaire, précise le texte.

La maison centrale d'Ensisheim, dévolue aux longues peines, compte 200 places et héberge 190 personnes détenues. Au cours de l'année écoulée, les prisons françaises ont été le théâtre de nombreux incidents, dont le plus violent a été l'agression, début septembre, de deux surveillants à Osny (Val d'Oise) par un détenu radicalisé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haut-Rhin Prise d'otages Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants