1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Handicapée après un tour dans Space Mountain, elle attaque Disneyland Paris
1 min de lecture

Handicapée après un tour dans Space Mountain, elle attaque Disneyland Paris

TÉMOIGNAGE - Marie, 27 ans, a décidé d'attaquer en justice le parc d'attractions après avoir développé des vertiges fréquents depuis qu'elle a testé le manège Space Mountain, il y a quatre ans.

L'attraction Space Mountain de Disneyland Paris
L'attraction Space Mountain de Disneyland Paris
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marie, 27 ans, attaque Disneyland Paris en justice à cause de vertiges qu'elle impute au manège Space Mountain.
01:04
Alice Moreno & Clémence Bauduin

Les manèges à sensation sont-ils dangereux ?  Aujourd'hui, Marie, 27 ans, attaque Disneyland Paris. Cette jeune maman picarde est en invalidité depuis qu'elle a testé Space Mountain, l'une des attractions vedettes du parc situé près de Paris, il y a quatre ans. Depuis cette date, sa vie a pris un nouveau tournant et a basculé dans la souffrance avec des vertiges permanents.
Pour elle, pas de doute, c'est bien le manège qui est en cause. "On est dans le premier wagon. Et l'attraction démarre, on part très vite et là il y a des loopings je ne sais plus ce qui m'arrive, j'ai la tête qui claque de droite à gauche dans les arceaux. J'ai tellement de vertiges. Et arrivée en bas, je ne sais plus descendre du manège", se remémore-t-elle, la voix tremblante. Avant de détailler : "Au quotidien, c'est beaucoup de souffrance. Je peine à rester debout, à marcher. Je ne peux plus prendre l'avion, je ne peux plus prendre le train et j'ai beaucoup de mal avec la voiture", décrit-elle.

Maman depuis peu, elle n'est désormais plus seule à devoir lutter face au handicap. "J'appréhende beaucoup avec mon bébé, j'ai toujours peur de le faire tomber, d'avoir un vertige", explique la jeune femme. "Je veux que les gens sachent qu'il arrive ce genre de choses, que moi aussi j'étais en pleine forme, que moi aussi j'ai lu les indications, et qu'il faut vraiment qu'on monte dans ce genre de manège en connaissance de cause."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/