1 min de lecture Gaspillage

Guillaume Garot a-t-il raison de s'attaquer au gaspillage alimentaire ?

REPLAY - Jacques Bailet, président de la Fédération française des banques alimentaires, et Sandrine Mercier, directrice développement durable Carrefour France ont commenté le rapport sur le gaspillage alimentaire établi par le député PS Guillaume Garot.

>
Guillaume Garot a-t-il raison de s'attaquer au gaspillage alimentaire ? Crédit Image : RTL | Durée : | Date :
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Vincent Parizot

L'ex-ministre délégué à l'Agroalimentaire Guillaume Garot a remis au gouvernement ce mardi un rapport sur le gaspillage alimentaire en France. Il propose l'interdiction aux grandes surfaces de jeter leurs invendus pour en faire don aux associations qui en feront la demande. 

La France jette aux ordures sept tonnes de denrées alimentaires tous les ans. Ce gâchis constitue l'équivalent d'un tiers de la production alimentaire totale annuelle du pays. En outre, c'est 400 euros par foyer qui sont mis à la poubelle chaque année. 

Sandrine Mercier, directrice développement durable Carrefour France rappelle que l'idée du gaspillage alimentaire est contre la politique de sa société. Carrefour est un partenaire de longue date des associations caritatives en matière de don alimentaire. Elle dit que l'enseigne ne jette pas les produits consommables avec une date limite de consommation (DLC) non dépassée pour les offrir aux associations. 

En 2014, nos magasins ont donné l'équivalent de 77 millions de repas à huit-cents associations œuvrant dans l'aide alimentaire.

Sandrine Mercier, directrice développement durable Carrefour France
Partager la citation

Jacques Bailet, président de la Fédération française des banques alimentaires, est satisfait de la collaboration avec le groupe Carrefour. Néanmoins, il souhaiterait que certains produits soient récoltés un peu plus tôt. En effet, ils ne sont pas autorisés à faire usage des aliments avec une DLC dépassée.

À lire aussi
Brune Poirson le 5 décembre 2018 à Paris écologie
Gaspillage : "Il faut transformer les comportements" dit Brune Poirson sur RTL

Par ailleurs, il espère une pérennisation de la réduction d'impôt de 60% appliquée sur le don alimentaire afin de renforcer l’efficacité de cette collaboration. 

Il est évident que si ce dispositif fiscal venait à être modifié, cela fragiliserait l'ensemble du système mis en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Jacques Bailet, président de la Fédération française des banques alimentaires
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Gaspillage Alimentation Carrefour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants