2 min de lecture Faits divers

Grenoble : des enquêtes ouvertes après la chute mortelle d'un squatteur

Deux personnes qui squattaient un logement à Grenoble ont tenté d'échapper à un contrôle de police en sautant sur le balcon du dessous ce jeudi 7 mai. L'un d'entre eux a chuté du 13e étage et est décédé. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes.

La ville de Grenoble, en Isère
La ville de Grenoble, en Isère Crédit : RTL
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes après la mort d'un homme de 36 ans qui a tenté d'échapper à la police en sautant du balcon du 13e étage d'un immeuble à Grenoble le jeudi 7 mai. Cet homme et un autre individu qui squattaient un logement ont tenté d'échapper à un contrôle de police, venue vérifier si l'appartement était occupé illégalement.

Il ont tenté de sauter sur le balcon de l'appartement du dessous, mais l'un d'eux a chuté et est décédé. Des policiers étaient intervenus vers midi à la demande du bailleur social Grenoble Habitat pour un squat au 13e étage, dans un logement dont les serrures avaient été changées, selon la police.

Sur place, les policiers, accompagnés d'un représentant du bailleur, ont frappé à la porte. Si personne n'est venu ouvrir, des bruits ont été entendus à l'intérieur. Le policiers ont constaté ensuite "qu'un homme avait sauté dans le vide depuis l'appartement".

Le deuxième squatteur interpellé et placé en garde à vue

Cet homme de 36 ans était connu de la police, de la gendarmerie et de la justice. Les pompiers et le Samu, appelés sur les lieux du drame, n'ont rien pu faire pour sauver l'homme qui était décédé à leur arrivée, selon les secours. 

À lire aussi
Des pompiers essayant d'éteindre un incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt au Havre faits divers
VIDÉO - Le Havre : un important incendie dans un entrepôt, des centaines de riverains évacués

Le deuxième squatteur avait, lui, "réussi à sauter sur le balcon de l'appartement situé juste en dessous, au 12e étage, tandis que son comparse chutait dans le vide". Il a été interpellé et placé en garde à vue. Il faisait l'objet d'un mandat de recherches.

Sur le balcon a été retrouvé "un sac contenant un pistolet mitrailleur Scorpion chargé de munitions ainsi qu'un couteau à cran d'arrêt", a précisé le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant. Le survivant, âgé de 21 ans, "nie la propriété" du pistolet-mitrailleur.

"L'enquête sur les causes de la mort, la violation de domicile et la détention d'une arme de catégorie A a été confiée à l'antenne de police judiciaire de Grenoble", a ajouté Eric Vaillant.

Le survivant suspecté de meurtre dans une autre affaire

Un juge d'instruction a par ailleurs demandé à entendre le survivant dans le cadre d'une enquête totalement distincte menée sur la mort d'un homme de 40 ans le 17 août 2019 de plusieurs coups de couteau dans le quartier populaire du Village Olympique. Et samedi, il a été "mis en examen pour le meurtre d'Olivier Mambakasa", a indiqué le procureur, précisant qu'il "niait les faits".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Accident Grenoble
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants