1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gironde : il s'évade de prison pour travailler avant d'être de nouveau arrêté
1 min de lecture

Gironde : il s'évade de prison pour travailler avant d'être de nouveau arrêté

VU DANS LA PRESSE - Alors qu'il devait regagner sa cellule à la prison de Bordeaux-Gradignan, le 4 septembre 2020, un homme de 39 ans n'a pas répondu à l'appel.

Prison de Bordeaux-Gradignan
Prison de Bordeaux-Gradignan
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin
Journaliste

Le 4 septembre 2020, un détenu manquait à l'appel à la maison d'arrêt de Bordeaux-Gradignan. Condamné à de la prison ferme pour conduite en état d'ivresse et sans permis en 2019, l'homme de 39 ans avait été écroué en février 2020. Cinq mois plus tard, le 6 juillet, il obtient un placement en semi-liberté, après un aménagement de peine, en vue de sa réinsertion.

Le service d'insertion et de probation a toutefois estimé que les emplois que l'individu avait trouvés étaient "un peu loin de la prison". Le détenu a considéré que cette décision compromettait ses chances de réinsertion et a ainsi décidé de ne pas rentrer au centre pénitentiaire le 4 septembre 2020. Considéré comme évadé, il est arrêté lors d'un contrôle le 5 juin. 

Le 7 juin, il a donc de nouveau été jugé pour non-réintégration de sa cellule par le tribunal correctionnel de Bordeaux, qui l'a condamné à six mois de détention à domicile sous surveillance électronique, relate Ouest France.

Ce qui interroge c'est ce qu'il a fait pendant la période où il était "en cavale". Le trentenaire n'est pas resté inactif puisqu'il a travaillé un temps au sein de la fonction publique. En effet, il a remplacé un cuisinier dans un lycée bordelais pendant 15 jours et trois mois dans un autre établissement scolaire. L'homme a même été embauché en CDI en prévision de la réouverture des restaurants et devait commencer le 7 juin. "Le système a été défaillant", a déploré son avocate.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/