1 min de lecture Gard

Gard : la stèle d'Abel Chennouf, une victime de Mohamed Merah, dégradée

Sur la stèle érigée dans la commune de Manduel en hommage à Abel Chennouf, une partie de la photo de la victime a disparu. Une plainte a été déposée jeudi 7 décembre.

Manduel, le 25 novembre 2016. François Hollande se recueille devant la stèle en mémoire d'Abel Chennouf.
Manduel, le 25 novembre 2016. François Hollande se recueille devant la stèle en mémoire d'Abel Chennouf. Crédit : JEAN-PAUL PELISSIER / POOL / AFP
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

À Manduel, une dégradation a été constatée sur la stèle érigée en hommage à Abel Chennouf, l'une des sept personnes tuées par Mohamed Merah en 2012. 

C'est Albert Chennouf, habitant de cette commune du Gard et père du militaire tué à Montauban, qui a découvert jeudi 7 décembre qu'une partie de la photo de son fils figurant sur la stèle manquait. Une plainte a été déposée.

"Le père d'Abel Chennouf a avisé la gendarmerie, mais c'est le maire de Manduel qui a déposé plainte à la brigade de gendarmerie de Marguerittes", près de Nîmes, a précisé le lieutenant-colonel Sébastien Baudoux, commandant en second du groupement de gendarmerie du Gard. Les enquêteurs étaient sur place jeudi après-midi pour procéder aux constatations, a-t-il ajouté.

Le 15 mars 2012, Abel Chennouf, sous-officier au 17e Régiment des parachutistes âgé de 25 ans, avait été tué par balles à Montauban avec un autre "béret rouge" par le "tueur au scooter" Mohamed Merah.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gard Faits divers Mohamed Merah
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants