1 min de lecture Faits divers

Finistère : un appel à témoins lancé après la découverte de deux phoques décapités

VU DANS LA PRESSE - La gendarmerie de Concarneau (Finistère) lance un appel à témoins après la découverte de deux phoques décapités ces dernières semaines. Il s'agirait d'un acte volontaire.

Carte Concarneau : Finistère, un navigateur mis en examen pour homicide involontaire
Carte Concarneau : Finistère, un navigateur mis en examen pour homicide involontaire Crédit : RTL
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

L'affaire est sordide. La gendarmerie maritime de Concarneau lance un appel à témoins après la découverte, ces dernières semaines, de deux phoques décapités, rapporte Le Télégramme.

Mi-février, une tête de phoque est retrouvée immergée, attachée à un cordage au bout d'une digue, à Concarneau. "Il ne fait aucun doute que c’est un acte volontaire, d’autant que la tête a été placée à cet endroit pour qu’on la retrouve", estime le maréchal des logis-chef Gautier Paris, en charge de l’enquête, cité par le journal. Un corps en état de putréfaction correspondant à cette tête est découvert par une promeneuse, le 10 mars.

Le 18 mars, un second corps sans tête est découvert à Trégunc, la commune voisine. "La décapitation a été réalisée de la même manière, avec un objet tranchant", explique au Télégramme le gendarme.

Un appel à témoins pour retrouver l'auteur

"Certains éléments nous amènent à penser que le ou les auteurs des faits font partie du monde de la mer", précise-t-il. "Peut-être des pêcheurs ou des plaisanciers".

À lire aussi
La forêt de Retz à Saint-Pierre-Aigle Aisne
Aisne : une femme enceinte retrouvée morte en forêt, des morsures de chien sur le corps

Mais faute de témoignages, l'enquête peine à avancer. La gendarmerie maritime de Concarneau appelle toute personne détenant des informations à contacter les enquêteurs au 02.98.50.77.35, ou par mail à l'adresse bgmarp601.concarneau@gendarmerie.defense.gouv.fr.

La "destruction d’espèces animales protégées" comme le phoque est un délit passible de 3.750€ d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Animaux Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants