1 min de lecture Faits divers

Finistère : elle déclenche une balise de détresse par erreur et alerte l'Armée de l'air

VU DANS LA PRESSE - En déclenchant une balise de détresse pour avion achetée dans une brocante, une Finistérienne a alerté une unité de l'Armée de l'air, vendredi 31 janvier.

Les gendarmes craignaient un possible crash d'avion.
Les gendarmes craignaient un possible crash d'avion. Crédit : Mychele DANIAU / AFP
Charles Deluermoz

Fausse alerte dans le Finistère. Avertis qu'une radiobalise de détresse d'un avion venait d'être déclenchée dans leur secteur, vendredi 31 janvier vers 20h30, les gendarmes de Plouigneau, entre Brest et Guinguamp, ont été confrontés à une situation "assez inédite".

Craignant le crash d'un avion, ils n'ont en effet découvert aucun appareil en détresse sur place. Et pour cause, comme le révèle Ouest-France, la balise a été localisée au domicile d'une habitante, qui l'aurait déclenchée par erreur. Interrogée par le quotidien, la gendarmerie a livré quelques précisions : "C’est elle qui a déclenché la balise. Elle a donné des explications confuses… Elle l’aurait achetée dans une brocante".

C'est une unité de l'Armée de l'air, l'un des deux seuls Centre de coordination de sauvetage (ARCC) en France, situé sur le Mont-Verdun, près de Lyon, qui avait prévenu les gendarmes. Sur place, l’Association départementale des radios amateurs au service de la Sécurité Civile (Adrasec 29), avait permis de localiser précisément la balise et donc le domicile de la Finistérienne.

Pour l'heure, précise Ouest-France, "les faits ne sont pas judiciarisés mais l’habitante est susceptible d’être poursuivie". Confisqué par les militaires, l'engin pourrait ne pas être restitué. Il appartiendrait à l’aviation civile et ne présenterait donc pas de droit de propriété. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Finistère Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants