1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Financement libyen : Ziad Takieddine, ex-témoin à charge dans cette affaire, arrêté
1 min de lecture

Financement libyen : Ziad Takieddine, ex-témoin à charge dans cette affaire, arrêté

L'homme d'affaires Ziad Takieddine, ancien témoin à charge dans l'affaire des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a été arrêté au Liban.

Ziad Takieddine le 18 octobre 2010, à Paris.
Ziad Takieddine le 18 octobre 2010, à Paris.
Crédit : ANTONIOL ANTOINE/SIPA
Coline Daclin & AFP

Il avait accusé Nicolas Sarkozy d'avoir bénéficié d'un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007 avant de se rétracter, il y a peu. Condamné à cinq ans de prison ferme dans l'affaire Karachi, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté au Liban après une notice d'Interpol. 

"Les forces nationales de sécurité ont placé Takieddine en détention, sur la base d'un mandat d'arrêt d'Interpol adressé au ministère public car il est recherché par les autorités françaises concernant son implication dans une affaire de corruption et de financement de la campagne" de Nicolas Sarkozy, a précisé une source judiciaire à l'AFP.

En 2016, Ziad Takieddine avait affirmé au site d'informations Mediapart qu'il avait personnellement remis, en 2006 et en 2007, cinq millions d'euros en liquide provenant de Libye et visant à financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Puis le 11 novembre dernier, il avait fait volte-face et retiré ses accusations contre l'ex-président de la République dans un entretien à l'hebdomadaire Paris Match et à la chaîne BFMTV

Âgé de 70 ans, Ziad Takieddine a passé deux semaines en prison au Liban, du 26 octobre au 10 novembre, dans le cadre d'un litige avec son ancien avocat, Hani Mourad. Sa plainte, dont l'AFP a obtenu une copie, évoque "menaces, chantages, diffamation, escroquerie, abus de confiance" et non paiement d'honoraires. Depuis, l'homme d'affaire a été libéré sous contrôle judiciaire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/