1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Ferme des 1000 vaches : "En moyenne les vaches vivent plus longtemps ici", lance le directeur
1 min de lecture

Ferme des 1000 vaches : "En moyenne les vaches vivent plus longtemps ici", lance le directeur

REPLAY - La ferme de la Somme suscite la polémique depuis son lancement en 2013. Des réactions dénoncées par le directeur de l'exploitation.

Des militants de la Confédération paysanne ont réussi à monter sur le toit du siège social de l'entreprise Ramery, à l'origine du projet de ferme des 1000 vaches
Des militants de la Confédération paysanne ont réussi à monter sur le toit du siège social de l'entreprise Ramery, à l'origine du projet de ferme des 1000 vaches
"Ferme des 1000 vaches" : "en moyenne les vaches vivent plus longtemps ici", lance le directeur
01:13
"Nos avocats vont plaider la relaxe", résume le porte-parole de Confédération paysanne
00:30
La rédaction de RTL & Valentin Chatelier

La "ferme des 1000 vaches" est au cœur des polémiques. Ses opposants dénoncent une exploitation trop intensive dès son installation en 2013. Neufs militants de la Confédération paysanne sont même jugés mercredi 17 juin en appel au palais de justice d'Amiens. Ils sont accusés d'avoir endommagé la ferme lors de deux actions, en septembre 2013 et mai 2014.

Des centaines d'opposants sont attendus devant le tribunal pour manifester leur soutien. "Nos avocats vont plaider la relaxe évidemment, car nos actions sont justes et légitimes", résume Laurent Pinatel, le porte-parole de Confédération paysanne. Il dénonce le fait que la ferme située près d'Abbeville (Somme), contienne aujourd'hui 800 vaches, au lieu des 500 normalement prévues.

Une ferme étonnement silencieuse

C'est une ambiance très différente à l'intérieur de la ferme. Alors que les machines se font entendre, les vaches sont quant à elles silencieuses. Un silence estimé comme un "bon signe" par Michel Welter, les vaches seraient ainsi "bien nourries".

Avec ses 234 mètres de long et 37 de large, les vaches n'ont que peu d'espace, même si selon le directeur d'exploitation elles sont libres de leurs mouvements. Deux bovins, victimes d'une rupture d'anévrisme pour l'un et d'une inflammation des poumons pour l'autre, reposent sur le sol de l'entrée de l’infirmerie.

J'espère que dans un an on pourra vous démontrer qu'en moyenne les vaches de notre ferme vivent plus longtemps

Michel Welter, directeur d'exploitation de la ferme
À lire aussi

Des morts courantes dans toutes les fermes, estime le directeur, qui souhaite rappeler que les vaches "n'y sont pas maltraitées". "J'espère que dans un an on pourra vous démontrer qu'en moyenne les vaches de notre ferme vivent plus longtemps", lance-t-il en rappelant qu'à la "ferme des 1000 vaches", les bovins auraient des durées de vie productives plus longues.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/