1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Féminicide et infanticide à Aubervilliers : un homme écroué pour meurtres
1 min de lecture

Féminicide et infanticide à Aubervilliers : un homme écroué pour meurtres

L’homme suspecté d’avoir tué sa conjointe et leur fille de deux ans à coups de couteau dans la nuit de vendredi à samedi a reconnu les faits, sans les expliquer.

La police (illustration)
La police (illustration)
Crédit : Frédéric Scheiber / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Thibault Nadal & AFP

L'homme suspecté d'avoir tué sa conjointe et leur fille de deux ans à coups de couteau dans la nuit de vendredi à samedi à Aubervilliers, et grièvement blessé sa sœur, a été écroué pour meurtres et tentative de meurtre, a indiqué le parquet de Bobigny dimanche à l'AFP.

Mis en examen pour "meurtre par concubin", "meurtre sur mineure de 15 ans" et "tentative de meurtre", il a été placé sous mandat de dépôt provisoire, après avoir demandé un délai pour préparer sa défense, a précisé le parquet. Le suspect, âgé de 29 ans, a reconnu les faits, mais ne les explique pas, a ajouté la même source.

Dans la nuit de vendredi à samedi les secours étaient intervenus dans un appartement du centre-ville d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis où se trouvaient deux corps sans vie, celui d'une mère de 29 ans et de sa fillette de deux ans et demi, avait relaté le procureur de Bobigny Eric Mathais, dans un communiqué de presse samedi soir.  

La sœur du principal suspect hors de danger

La sœur du mis en cause, âgée de 20 ans, également blessée à l'arme blanche, avait sauté par la fenêtre de l'appartement, situé au deuxième étage de l'immeuble d'habitation, pour échapper à son frère. Cette jeune femme "a été opérée. Son pronostic vital ne paraît plus engagé", avait précisé samedi le procureur.

À lire aussi

Peu après le drame, le suspect avait pris la fuite en voiture, avant de foncer dans un mur. Ayant subi des fractures à la main, aux deux chevilles et un pneumo-thorax, il avait été hospitalisé samedi. 

L'homme avait déjà été condamné à plusieurs reprises par la justice ces dix dernières années. Mais "en l'état, il n'a pas été retrouvé de plaintes à son encontre pour des faits de violences conjugales", d'après le parquet.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/