1 min de lecture Jura

Face aux cambriolages, une ville suisse veut fermer sa frontière avec la France

La ville de Boncourt, près du Territoire de Belfort, voudrait fermer ses frontières pendant la nuit pour limiter les cambriolages.

Un drapeau du canton suisse du Jura (illustration)
Un drapeau du canton suisse du Jura (illustration) Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Coline Daclin Journaliste

Face aux cambriolages, la ville de Boncourt, en Suisse, propose une solution radicale : fermer sa frontière avec la France pendant la nuit. La commune est proche de plusieurs villes françaises du Territoire de Belfort : Florimont, Courcelles, Delle, Lebetain, Saint-Dizier-L’Evêque et Villars-le-Sec. 

Ce n'est pas la première fois que la ville du Jura suisse fait cette demande. En novembre dernier déjà, le gouvernement cantonal lui avait refusé cette possibilité, rapporte l'Est Républicain. Cette fois, le canton aurait laissé la possibilité ouverte, à condition de s’entendre avec les douanes suisses.

À travers cette mesure, ce ne sont pas forcément les Français en particulier qui sont visés, mais plutôt des bandes internationales venues des pays de l'Est, qui profiteraient de l'ouverture des frontières. Pendant le confinement, les cambriolages avaient ainsi beaucoup diminué, avant d'augmenter à nouveau en juillet

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jura Cambriolages Suisse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants